Accueil > Article

Jefferson Airplane - After Bathing At Baxter'sImage (1967)

Pistes:

1. Streetmasse : The Ballad Of You & Me & Pooneil
2. Streetmasse : A Small Package Of Value Will Come To You, Shortly
3. Streetmasse : Young Girl Sunday Blues
4. The War Is Over : Martha
5. The War Is Over : Wild Tyme (H)
6. Hymn To An Older Generation : The Last Wall Of The Castle
7. Hymn To An Older Generation : Rejoyce
8. How Suite It Is : Watch Her Ride
9. How Suite It Is : Spare Chaynge
10. Shizoforest Love Suite : Two Heads
11. Shizoforest Love Suite : Won't You Try/saturday Afternoon

Musiciens

Paul Kantner (guitare, chant) - Jack Casydi (basse) - Spencer Dryden (batterie) - Grace Slick (claviers, chant) - Marty Balin (guitare) - …

Critique

Du rock psyché de San Francisco, on retient principalement le Grateful Dead, Quicksilver Messenger Service et surtout Jefferson Airplane, le pionnier du genre. C'est une nouvelle fois le Monterey Pop Festival qui contribua à la renommée du groupe, pas minime à l'époque.

Le premier album « Surrealistic Pillow » laissa déjà une trace indélébile avec l'hymne psychédélique « Somebody To Love », leur morceau le plus populaire encore aujourd'hui. Mais dans la longue lignée des grands albums psyché, on retiendra surtout ce After Bathing At Baxter's, plus travaillé, plus abouti. Plusieurs mois de travail en studio, alors que le premier avait « juste » demandé un bon paquet d'heures. On imagine parfois la musique du Jefferson Airplane comme du folk un peu stone pour des enfants de la communauté Hippie… Mais pas du tout. Leur musique est très électrique, très acide, les guitares sont triturées autant que chez Big Brother & The Holding Company, le psychédélisme est plus accentué que chez les Doors. Dès le premier titre, « The Ballad Of You & Me & Pooneil », mais surtout sur l'excellente « Youg Girl Sunday Blues », on admire la patte bluesy traff des guitaristes. Les soli sont très mélodiques, entêtants et déchirés à la fois. Le rock de San Francisco prend aussi toute sa dimension sur « Watch Her Ride », une sorte de chevauchée épique avec un excellent échange de chants entre Paul Kantner et Grace Slick.

Dans le délire, le groupe se permet quelques extravagances libres, notamment sur « A Small Package Of Value… », un morceau de bruits, de cries, d'instruments et de notes massacrées… Mais à l'époque, Jefferson Airplane était pleinement maître de sa destinée, laissé libre dans leurs choix par sa maison de disque… succès oblige !

De toute manière le résultat fût une belle réussite, d'un album assez complexe, inclassable si l'on n'avait pas inventé de nouvelles catégories pour le mettre dedans. Et puis l'album cartonnera une nouvelle fois, et marquera vraisemblablement le sommet créatif de ces américains.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


FLIGHTEarthHeaven To A Tortured MindThe New AbnormalCoups BasThe Night ChancersGigatonYou Know, Im Not Going Anywhere

DERNIERS AJOUTS


Une Bonne CarcasseCabaret VaubanCasino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carne - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019

ALEATOIRES


Give Me FireTitle KMick TaylorNoir(s) Désir(s)Midnight SunReleaseLa Carene - 10.11.2011Amok

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration