Accueil > Article

Rage Against The Machine - Rage Against The MachineImage (1992)Incontournable

Pistes:

1. Bombtrack
2. Killing In The Name
3. Take The Power Back
4. Settle For Nothing
5. Bullet In The Head
6. Know Your Enemy
7. Wake Up
8. Fistful Of Steel
9. Township Rebellion
10. Freedom


Musiciens :

Zack de la Rocha (chant) - Tim Commerford (basse) - Tom Morello (guitare) - Stephen Perkins (percussions) - Brad Wilk (batterie)

Critique:

Puissance ! c'est un des mots qui peut qualifier le mieux cet enregistrement… innovant en est un autre…

Nous sommes en 1992, à peine sorti de la guerre du Golfe, une nouvelle bombe, chargée de révolte, tombe sur les Etats-Unis. Son nom Rage Against The Machine… Le nom est clair et très évocateur. La lutte contre le fascisme, contre le pouvoir et contre l'impérialisme américain. Une musique et des paroles totalement chargées de révolte ! Le groupe est révolutionnaire et se range plutôt derrière les idées d'un Che Guevara. Il n'y a pas que dans le message ou à travers la pochette choc de l'album que passe la révolution, elle se retrouve aussi dans la musique. Rage Against The Machine, « Rage » pour les fans à l'époque, débarque avec une musique fusion, croisant le métal, le punk et le rap revendicatif. Le rythme est insoutenable et parfois le groupe offre une sévère poussée d'adrénaline lors de montée en puissance sur les morceaux (« Settle for nothing » …).

Zack de La Rocha, charismatique leader du groupe, offre toute son énergie et son habileté sur chacun des morceaux de l'album. Il hurle à s'en égosiller, à la manière d'un leader de groupe de hip hop, il chante façon rap, ce qui renforce encore plus ce sentiment de révolte. Et là, rien à redire, il est plus que parfait dans son rôle, qui plus est lorsque que l'on sait que ses prestations live sont également sans faille ! Quand à Tom Morello, à la guitare, il apporte énormément en exploitant des effets, peut-être bien déjà connus, mais très peu voire jamais utilisés. Ce metal fusion arrive à une époque qui ne l'attendait pas… le groupe lui-même ne croyait pas au succès compte tenu de la violence des propos. RATM avait signé chez une major mais avait exigé une liberté artistique totale… « Accordé ! ». C'est ainsi que l'on a retrouvé sur les ondes l'emblématique « Killing In The Name », premier gros succès du groupe, dont les paroles, dans le livret interne du cd, avaient été censurées et non écrites… mais l'on saisissait tout de même le ton et l'atmosphère à l'écoute des quelques paroles suivantes : « Fuck You ! I won't do what you tell me ! ». D'autres brûlots extrêmes comme « Bombtrack », « Bullet In The Head » et autre « Fistful A Steel » ont contribué à en faire l'un des albums majeur de ces 20 dernières années.

C'est, en effet, le premier, c'est le meilleur, ils n'en feront pas deux comme celui-ci… Décidément, quelle claque cet album !

Jean Jean


SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


FLIGHTEarthHeaven To A Tortured MindThe New AbnormalCoups BasThe Night ChancersGigatonYou Know, Im Not Going Anywhere

DERNIERS AJOUTS


Une Bonne CarcasseCabaret VaubanCasino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carne - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019

ALEATOIRES


The Royal Rendez VousButterfly HouseLe Zénith Nantes - 23.10.11School's OutMusic Without FearDarren 4Too Though To DieGasconha Rocks

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration