Accueil > Article

Rage Against The Machine - The Battle Of Los AngelesImage (1999)

Pistes :

1. Testify
2. Guerilla Radio
3. Calm Like A Bomb
4. Mic Check
5. Sleep Now In The Fire
6. Born Of A Broken Man
7. Born As Ghosts
8. Maria
9. Voice Of The Voiceless
10. New Millennium Homes
11. Ashes In The Fall
12. War Within A Breath

Musiciens :

Zack de la Rocha (chant) - Tim Commerford (basse) - Tom Morello (guitare) - Stephen Perkins (percussions) - Brad Wilk (batterie)

Critique :

Troisième et dernier album du groupe avant sa dissolution en 2000, The Battle Of Los Angeles fût un nouveau succès, tant en termes de ventes que de critiques. Et pourtant l'histoire n'est pas simple.

Evil Empire, le deuxième disque, eut un mal fou à succéder au premier « blockbuster » éponyme. Moins inspiré, il croule sous le poids historique d'un premier album d'une perfection rare. L'ambiance devient donc tendue au sein du groupe avec un De La Rocha qui semble se détacher de plus en plus. D'ailleurs, le succès de The Battle Of Los Angeles n'y change rien, le groupe annonce sa séparation peu après sa sortie. Raison évoquée ? Le chanteur semble souffrir d'un manque de renouveau dans la musique de Rage. Paradoxalement, ce troisième album est musicalement le plus abouti des Californiens. Effectivement, le caractère ultra novateur du premier opus est forcément passé, cette fusion de rap, de métal et de funk qui avait bénéficié d'un effet de surprise considérable en 1992. Et puis, le jeu de guitare de Tom Morello a maintenant fait le tour de la planète…

Mais il n'empêche que The Battle Of Los Angeles est un album incroyable et encore très innovant. Si Evil Empire s'inscrivait dans le sillon du premier, et c'est peut-être ce qui l'a tué, ce troisième opus propose des titres différents, parfois plus morcelés, plus en nuances. Les Rage gardent leurs convictions (et leur engagement) et composent naturellement quelques morceaux pyromanes d'anthologie comme « Testify » (et son refrain matraqué), « Guerilla Radio » et « Sleep Now With The Fire ». Le solo de ce dernier montre d'ailleurs les efforts de Morello pour faire constamment évoluer son jeu et inventer des sons jamais entendus sur une guitare.
Mais Rage nous plonge également dans quelques titres aussi hypnotiques que déchaînés, découpés et morcelés en multiples temps, dont « Calm Like A Bomb », « Born Of A Broken Man » ou « War Within A Breath »… Autant de morceaux devenus cultes pour les fans et transcendés en live.

L'histoire ne dira jamais quel impact The Battle Of Los Angeles aurait eu s'il était sorti en premier. Mais l'histoire confirme que le succès de ce disque est plus que mérité.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


FLIGHTEarthHeaven To A Tortured MindThe New AbnormalCoups BasThe Night ChancersGigatonYou Know, Im Not Going Anywhere

DERNIERS AJOUTS


Une Bonne CarcasseCabaret VaubanCasino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carne - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019

ALEATOIRES


Ici Le Jour (A tout Enseveli)Black Sheep - 18.11.2017Can Be LateVeuillez Rendre l'âme (A Qui Elle Appartient)Calling CardLove At First StingOn An IslandRockin' The Joint

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration