Accueil > Article

Aerosmith - Music From Another DimensionImage (2012)

Pistes :

1. LUV XXX
2. Oh Yeah
3. Beautiful
4. Tell Me
5. Out Go The Lights
6. Legendary Child
7. What Could Have Been Love
8. Street Jesus
9. Can't Stop Lovin' You
10. Lover Alot
11. We All Fall Down
12. Freedom Fighter
13. Closer
14. Something
15. Another Last Goodbye

Musiciens :

Steven Tyler (chant, harmonica) - Joe Perry (guitare) - Tom Hamilton (basse) - Joey Kramer (percussion, batterie) - Brad Whitford (guitare) - …

Critique :

Onze ans. Onze années de torture quotidienne que le fan, en manque de riffs démoniques et de voix dépoitraillée, ronge son frein comme un usager de la Sécu pour entendre enfin – Ô Saint-Graal – du matos tout neuf d’Aerosmith. Il faut dire que la route fût longue entre les albums de reprises, les accrochages nombreux des Toxic Twins (lisez Tyler et Perry) ou encore la participation douteuse de Steven Tyler à American Idol.

La ligne directrice était claire et, malgré un titre qui renvoie à une vraie révolution, ce Music From Another Dimension est en fait une synthèse des 40 années de carrières du groupe. Sans même rappeler que c’est Jack Douglas qui produit le bordel... Ne cherchez pas l’odyssée de l’espace, nous sommes ici en terrain connu. Trop connu, éculé et rabâché par un monstre de groupe qui a été maintes fois plus inspirés. Et si on vous dit que le premier single « Legendary Child » sent le « Sweet Emotion » à plein nez et que « Street Jesus » doit tout à l’immense « Toys In The Attic » ? En même temps ces comparaisons sont flatteuses…

Mais ce nouvel album entérine définitivement un constat affligeant : l’un des plus grands groupes de rock américain a définitivement perdu de sa superbe en studio… et ce, depuis deux décennies. Le rock tonitruant, dangereux et viscéral a laissé peu à peu sa place à un hard rock FM insipide et même parfois – c’est vraiment ça qui fait mal au coccyx - mielleux et puant comme un parfum bon marché (« What Could Have Been Love » ou « Can’t Stop Lovin’ You » en duo avec Carrie Underwood d’American Idol… fuck it !). Malgré tout, le groupe laisse quelques regrets. Quand il veut sonner rock et Stonien (« Oh Yeah »), heavy (« Out Go The Lights ») et urgent (« Lover Alot »), Aerosmith réveille quelques démons pas si désagréables…

Note Rocklegends : 2½ /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Hot MotionMaking Sense Of 8Corpse FlowerMetronomy ForeverFreeThe Big PictureSourceTenderless

DERNIERS AJOUTS


Jeudis du Port - 15.08.2019Jeudis du Port - 25.07.2019Interview - 18.07.2019Le Bataclan - 13.05.2019Armorica - 09.03.2019Interview - 05.02.2018L'Etage - 26.01.2019Run Ar Puns - 12.12.2018

ALEATOIRES


WishLa Carene - 23.10.2016Drift CodeLa Carene - 17.04.2018Animal SophistiquéHumanity - Hour 1POP Bercy - 01.07.2008Le Bataclan - 13.05.2019

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration