Accueil > Article

Arcade Fire - Pavillon Baltard - 22.11.2013Image (2013)

Crédit photo :

© Sigried Duberos

Date et lieu :

Pavillon Baltard, Paris – 22 novembre 2013

Live Report :

La grande histoire d'Arcade Fire s'est une nouvelle fois écrite ce soir sous le masque de The Reflektors, le délire quelque peu schizophrénique des canadiens. Non contents d'être - depuis 4 albums – d’authentiques modèles de créativité, les canadiens entraînent des milliers de fans dans leur sillage ondulant, transformant à travers le monde quelques lieux mythiques en un show hybride de dance-floor et carnaval.

Cette avant tournée sous pseudonyme est, outre toute velléité marketing, un véritable retour aux sources : être au plus près des gens, de l'humain et tirer sa quintessence de l'énergie collective. Belle philosophie qui aura fait ses preuves. Il n'y a qu'à voir, pour les plus sceptiques, ce RER B bondé de gens au teint gris et aux regards vides à l'aller et, au retour, cette communion d'un jour de final de coupe du monde. Pourtant le kilomètre de queue à l'entrée et la grosse heure et quart de live (seulement...) auraient pu rendre aigris quelques pisse-vinaigres. Mais non car ce soir, bien plus qu'un concert, The Reflektors ont offert un moment de vie, un instant unique. Une fête populaire brillante.

Déguisé comme au carnaval, le public est en osmose dès le départ dans ce bon vieux Baltard. Win Butler et sa troupe virtuose n’ont rien laissé au hasard : mariachis à l’entrée en guise de comité d’accueil, puis atelier maquillage et déguisement pour ceux venus dans le plus simple appareil. On croise de tout ce soir et surtout une faune délirante, bien amicale et chauffée à blanc. La playlist d’avant concert est choisie pour mettre dans l’ambiance, les lignes de basses bondissent, le disco des Clash résonne déjà à bloc.

20h30, Win Butler et Régine Chassagne apparaissent à l’étage, parmi les pèlerins et entonne une version quasi a capella de « My Body Is A Cage ». Déjà piqué au vif, le public regarde le groupe descendre sur scène, se mettre en place et attendre que le rideau s’écrase au sol. Que la fête démarre…

Le cérémonial poly-ethnique est désormais lancé tambour battant au son des harmonies démentielles de la dizaine de musiciens. Le quatrième album du groupe est majoritairement représenté dans la setlist. « We Exist », « Joan Of Arc » ou « Afterlife » font vibrer les verrières tandis que « Neighborhood #3 (Power Out) » déchaîne les foules. La reprise des Clash « I’M So Bored With The U.S.A. » enfonce le clou avant que « Here Comes The Night » ne donne la fièvre du vendredi soir. Quelques secondes de break laissent place au hit « Reflektor », apothéose indéniable du dernier opus, avec le spectre de Bowie qui semble planer au dessus de la scène avant de terminer sur l’inévitable « Wake Up », parfait pour conclure dans l’hystérie collective. Même les basses surreprésentées ne gâcheront pas la grande fête d’un groupe qui triomphe dans toutes ses entreprises.

The Reflektors se retirent, les DJ’s reprennent place. Les décibels ne baissent pas et la fête continue… Win Butler en profite pour un bain de foule régénérant avant de prendre la route des grandes salles et festivals l’an prochain pour un set complet.

Ce soir, perchés entre le royaume des vivants et des morts, The Reflektors à Baltard est devenu l’un de ces moments privilégiés que l’on racontera à nos gosses et à leurs gosses. C’est dire…

Jean Jean

Setlist :

Retrouvez la setlist du concert.

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Boarding House ReachL'OiseleurFrancis TroubleRare BirdsThe End Of The F***ing WorldWP2Little Dark AgeAmour Chien Fou

DERNIERS AJOUTS


La Carčne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017Interview - 13.12.2017AccorHotels Arena - 03.12.2017Cabaret Vauban - 29.11.2017

ALEATOIRES


French BastardsTeenager Of The YearBoys Don't CryLightning BoltDirtColour Of The TrapOverkillEverything Now

SORTIES DU MOIS


12 janvier 2018

Black Rebel Motorcycle Cub – Wrong Creatures

Shame – Songs Of Praise

Panda Bear – A Day With the Homies EP

 

19 janvier 2018

The Go! Team – Semicircle

tUnE-yArDs – I can feel you creep into my private life

The Limiñanas – Twisting the Shadow People

Porches – The House

Strand of Oaks – Harder Love 12-Inch

They Might Be Giants – I Like Fun

 

26 janvier 2018

Django Django – Marble Skies

No Age – Snares Like A Haircut

Calexico – The Thread That Keeps Us

Turin Brakes – Invisible Storm

Nils Frahm – All Melody

Ty Segall – Freedom’s Goblin

Field Music – Open Here

 

2 février 2018

Hookworms – Microshift

The Soft Moon – Criminal

WHY? – Moh Lehan Expanded

 

9 février 2018

Son Lux – Brighter Wounds

Franz Ferdinand – Always Ascending

The Wombats – Beautiful People Will Ruin Your Life

Palm – Rock Island

 

17 février

Belle and Sebastian – How to Solve Our Human Problems (ep Box Set)

Ought – Room Inside the World

The Orielles – Silver Dollar Moment

Loma – Loma

Marlon Williams – Make Way For Love

Robert Earl Thomas (Widowspeak) – Another Age

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration