Accueil > Article

Eiffel - Jeudis du Port - 25.07.2019Image (2019)

Crédit photo :

 

Eiffel

 

Date et lieu :

 

Port de Commerce, Brest – 25 juillet 2019

 

Live report :

 

Sept ans après leur dernier passage aux Jeudis Du Port, les bordelais posaient à nouveau leurs gaules sur le port de Brest. En fond, une toile de Paul Bloas, ami intime de Serge Tessot-Gay (Noir Désir hein !). Tous deux avaient fait un spectacle très particulier non loin de là sur le quai Malbert l’an dernier. Les bordelais auraient-il une place spéciale ici ? Romain Humeau évoque peut-être une raison « On est heureux d’être ici, chez nous il faut trop chaud ! Chez vous, il fait juste… humide. Vous êtes humides ! ». Et pourtant ce soir, le ciel est mi-clair mi-nuageux et la moiteur du port est en partie du aux torrents de bières coulant dans les bars du fond.

 

Il est 20h30 quand Eiffel monte sur scène. Objectivement, c’est tôt pour un public hétérogène de curieux, rockeurs, mères de famille, pères aussi d’ailleurs, quelques ahuris – fans du groupe – et Monsieur tout-le-monde. Le début a du mal à prendre, les nouveaux morceaux sont studieux, proches studio. Eiffel se donne, Romain en tête, mais ne lâche pas totalement le frein. L’exemple type, c’est la version relativement courte d’« A Tout Moment La Rue », auparavant bien accompagnée du public sur un moment presque a capella. Ici, non. Mais qu’à cela ne tienne, Romain va tout donner, n’économisant jamais sa voix, communicant avec les brestois. Hurleur de bon, goût, chanteur-acteur de ses propres paroles, il se ballade sur ses textes forts. Et plusieurs de leurs morceaux sont revisités avec délicatesse (très belles versions de « Foule Monstre » et « Place De Mon Cœur » en mid-tempo). « Milliardaire » est sacrément couillu, instruments bas et voix haute, le chant est poignant. Bien sûr, « Tu Vois Loin » est toujours d’une beauté éclatante, « Je M’Obstine » assez magistrale et « Inverse-moi » est puissamment attachante. Le répertoire est maintenant tellement dense que certaines d’entre elles nous manquent comme un vieux copain : « Chanson Trouée », « Tes Vanités », entre autres. 

 

Mais bien heureusement, l’immense et débridée « Hype » conclut une nouvelle fois, comme un rituel immuable et espéré, un concert au final bien mené. 

 

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


ColoradoKiwanukaEverything Not Saved But Lost, Pt. 2Two HandsHot MotionMaking Sense Of 8Corpse FlowerMetronomy Forever

DERNIERS AJOUTS


La Carene - 15.11.2019La Carčne - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019Jeudis du Port - 25.07.2019Interview - 18.07.2019Le Bataclan - 13.05.2019Armorica - 09.03.2019

ALEATOIRES


Wilderness HeartInterview - 29.11.2017La Cité - 30.09.2011Back In BlackShaka RockBaba LoveThe 2nd LawRock Werchter - 07.07.2018

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration