Accueil > Article

Kings Of Leon - Only By The NightImage (2008)


Pistes :

1. Closer
2. Crawl
3. Sex On Fire
4. Use Somebody
5. Manhattan
6. Revelry
7. 17
8. Notion
9. I Want You
10. Be Somebody
11. Cold Desert

Musiciens :

Caleb Followill (guitare) - Nathan Followill (batterie) - Jared Followill (basse) - Matthew Followill (guitare)

Critique :

Déjà quatre albums en cinq ans, les Followill ne chôment pas. Plongés dans le bain de la musique faute d'autres choses, les quatre jeunes du Tennessee n'ont jamais caché leurs aspirations originelles : suivre les traces de jeunes groupes comme les Strokes ou les Black Rebel Motorcycle Club.

Tennessee oblige, l'influence des Kings Of Leon est clairement sudiste sur leurs deux premiers opus. Ca tombe bien, en 2003 le revival garage rock bat son plein. Les jeunes (frangins et cousin) Followill finissent par marcher sur les traces des Allman Brothers et de Lynyrd Skynyrd, plaquant sur leur première galette Youth & Young Manhood du vieux rock sudiste joué sur du matos vintage. Le suivant restera dans le même esprit. A partir de Because Of The Times, les Kings Of Leon entament un virage, largement poursuivi sur Only By The Night. Le temps du rock sudiste s'éloigne à mesure que les Followill prennent conscience d'un tout autre potentiel. L'histoire rappelle aussi que le succès des Kings Of Leon en Angleterre est intéressant, mais encore infinitésimale aux States… sur leurs terres ! D'ailleurs, aucun des albums du groupe n'a, à ce jour, reçu la consécration médiatique d'un Is This It des Strokes ou Elephant des White Stripes. A l'inverse, les tournées sont devenues plus confortables, et le groupe joue en tête d'affiche, dans de grandes salles (Zénith de Paris) ou de gros festivals (Glastonbury). On raconte aussi que les quatre types ont profité à mort du sex, drugs and rock & roll. Ce qui semble leur avoir collé du plomb dans l'aile. Trève de bavardage, avec Only By The Night les Kings Of Leon cherchent la consécration.

Plus moderne dans le son (malgré une forte connotation new wave), moins incisive dans les riffs et plus arrangée, la musique des Followill a subi un ravalement de façade, entamé sur le précédent. Cela donne un côté moins épuré, plus posé et travaillé. Caleb peut tranquillement y poser ses textes très persos et sa voix peu commune, rauque et éraillée.
De « Closer » à « Use Somebody », Only By The Night se révèle particulièrement enthousiasmant avec, notamment le très bon single « Sex On Fire ». A ce moment là, la reconversion des Kings Of Leon prend un air de réussite indéniable. Mais la deuxième partie du disque montre quelques signes d'essouflements. Des morceaux plus quelconques (« Revelry », « I Want You », « Be Somebody ») et la pression retombe un peu. Au final Only By The Night reste un album prometteur et malgré des premiers chiffres de ventes exemplaires, ne consacrera pas encore entièrement les Kings Of Leon d'un point de vue artistique.

Note Rocklegends : 3½ /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Michael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De GraceMove Through The DownArthur BuckSparkle HardLes Matins Mauves (Qui Font Suite Aux Nuits Blanches)Tell Me How You Really Feel

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery Ballroom

ALEATOIRES


POP Bercy - 13.09.2010White CrossesCoreThe People Or The GunDisraeli GearsThrough The Windowpane Armorica - 25.02.2017Congratulations

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration