Accueil > Article

Les Claypool - Of Whales And WoeImage (2006)

Pistes :

1. Back off turkey
2. One better
3. Lust stings
4. Of whales and woe
5. Vernon the company man
6. Phantom patriot
7. Iowan gal
8. Nothin ventured
9. Rumble of the diesel
10. Robot chicken
11. Filipino ray
12. Off white guilt

Musiciens :

Les Claypool (banjo, basse, guitare, batterie, chant) - Mike Dillon (batterie, vibraphone) - ...

Critique :

Les Claypool, le bassiste OVNI des années 90 à aujourd'hui. Ancien membre de groupes comme Blind Illusion, Oysterhead et surtout Primus, groupe de metal funk, Les Claypool sort son troisième album solo studio. Ces influences et intentions sont déjà marquées depuis longtemps: Monsieur Claypool est très éclectique, et ne cherche à réaliser aucun standard, aucun single, rien de comparable avec le reste du monde musical... Dans son biberon devaient déjà couler quelques gênes volés à un certain Frank Zappa... Définitivement, Les Claypool appartient à l'univers des musiciens géniaux, mais complètement barrés! Proche du guitariste Buckethead, il participera d'ailleurs à quelques uns de ses albums.

Ce nouvel opus est majoritairement orienté vers le funk... Un funk étrange bien sûr, où la basse pose les bases de la rythmique, mais assure également les parties solistes. C'est véritablement l'instrument maître de cet album. D'ailleurs, comme rarement, les parties de guitare sont mises très en retrait, et ne résonnent que pour quelques accords funky, rien de très épatant. A la batterie, par contre, la rythmique est énergique, très technique et très jazz funk, un pur régal! Le plus épatant, c'est que sur la majeure partie des morceaux, c'est Les Claypool, lui-même, qui joue des trois instruments. Pour quelques cuivres, claviers et autres, il s'offrent des invités, amis ou famille Claypool.

Dans son ensemble Of Whales And Woe est très difficile à décrire, tout autant qu'il est réellement difficile d'accès. C'est vrai que toutes les parties de basse en slap qui conduisent les morceaux scotchent et impressionnent (le talent de Les Claypool est impressionant). Mais des parties vraiment trop barrées, qui prennent complètement à rebrousse-poil, avec, en plus, un chant indescriptiblement psychotique, finissent par oter tout semblant de cohérence, pour juste laisser, globalement, une impression de concerto pour basse... Peut-être cet opus, loin d'être mauvais tout de même, mérite-t-il quelques mois d'écoute en plus...?

Note Rocklegends: 3 /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Everything Not Saved But Lost, Pt. 1CrushingDrift CodeTip Of The SphereHappy In The HollowYarolShiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful Army

DERNIERS AJOUTS


Armorica - 09.03.2019Interview - 05.02.2018L'Etage - 26.01.2019Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018

ALEATOIRES


Coney Island BabyFork In The RoadSam's TownHoly FireMowingSlashCosmic EggLa Carène - 26.01.2009

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration