Accueil > Article

The Black Box Revelation - Silver ThreatsImage (2010)

Pistes : 

1. High On A WIre
2. Where Has All This Mess Begun
3. Run Wild
4. 5 O'Clock Turn Back The Time
5. You Better Get In Touch With the Devil
6. Do I Know You
7. Sleep While Moving
8. Our Town Has Changed For Years Now
9. Love Licks
10. You Got Me On My Knees
11. Here Comes The Kick

 

Musiciens :

Jan Paternoster (chant, guitare) - Dries Van Dijck (batterie)

Critique :

Un binôme garage punk, ça c’est original. Fallait y penser, car de mémoire de poisson rouge, on n’a pas du en voir depuis… le mois dernier ? Trêve de cynisme, c’est vrai que depuis les White Stripes, les Kills, les Black Keys ou plus récemment les Blood Red Shoes, on aura bouffé du binôme pour un bon paquet d’années. Plus original, les Black Box Revelation, eux, sont belges. Un bon moyen encore pour nos amis du plat pays de montrer encore et toujours leur culture rock et leur attachement au gros son. Passés ces poncifs, le duo, pour son deuxième album, s’offre une nouvelle fois une incursion dans le monde de la pop anglaise et du garage américain.

Inutile de préciser, car tout le monde s’en fout, que Silver Threats est un casse tête pour le (modeste) rock critic. Que dire d’un album qui empile les riffs, les hurlements primaires et chant désinvolte et les coups de matraque sur fûts de bière ? Un peu l’impression d’avoir écrit ça cent fois car comme une impression d’avoir écouté ça cent fois. Mais pas tout à fait. Certes, Jan et Dries servent un rock un peu tiède, crade et légèrement saccadé, mais il le serve avec une vraie personnalité et un sens aigu du garage et du psychédélique. Rien de transcendant, mais est-ce le but recherché… Tu voulais du rock n’ roll en ouvrant la galette mon ami ? Tiens ben prends-en et ne gaspille pas. Tu voulais de l’amuse gueule pour te mettre en appétit ? Enfile-toi « High On A Wire » et « Where All This Mess Begun ». Tu voulais du lourd et du bourratif en plat de résistance ? Ne rate pas « You Better Get In Touch With The Devil » et « Run Wild » Pour finir et t’exploser le bide, n’oublie pas « 5 O’Clock Turn Back The Time ». Un menu complet avec un « Here Come The Kicks » au café pour faire passer le tout. En gros, Silver Threats est un album pour chérubin ou soixantuitard en mal des années 60. 

Note Rocklegends : 3 /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


FLIGHTEarthHeaven To A Tortured MindThe New AbnormalCoups BasThe Night ChancersGigatonYou Know, I’m Not Going Anywhere

DERNIERS AJOUTS


Une Bonne CarcasseCabaret VaubanCasino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carène - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019

ALEATOIRES


Les Matins Mauves (Qui Font Suite Aux Nuits Blanches)Recorded LiveWorld's Strongest ManParanoidMarquee MoonDätcha MandalaPlus Célèbre Que Le ChristLive Licks

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration