Accueil > Article

AC/DC - Stade de France - 23.05.2015Image (2015)

Crédit photo :

© Alain Leroy

Date et lieu :

Stade de France – 23 mai 2015

Live report :

Certains disent que c'est peut-être la dernière tournée. En tout cas, après deux heures de show intense à l'énergie débordante, rien n'y fait penser. Avec un Stade de France archi blindé (puis un deuxième pour le 26 mai...), le mythique groupe australien affole les compteurs. Malgré les absences de Malcolm Young - atteint de démence et remplacé par Stevie Young son neveu - et de Phil Rudd à la batterie suppléé par Chris Slade, AC/DC affiche un état de forme spectaculaire.

Précédés par No One Is Innocent un peu courts sur pattes pour lever les foules et les américains Vintage Trouble qui séduisent la masse avec leur meltin pot de rock, soul et funk, AC/DC a déployé un mur d'enceintes aussi épais qu'un blockhaus allemand. A 20h55, pile poil pour concurrencer les émissions à la con de TF1 (et des autres...), l'intro spatiale et explosive annonce le début de la fin... pour feus nos tympans. « Rock Or Bust » lance l’assaut suivi naturellement d'une tripotée d'ultra-hits intersidéraux dont, bien entendu, « Back In Black », « You Shook Me All Night Long », « Whole Lotta Rosie », « TNT » et une version démentielle de « Thundertruck » qui rend littéralement hystérique le public. Clairement, AC/DC est l'une des plus grandes usines à riffs de tous les temps.

Comme toujours la rythmique basse-batterie-guitare est méchamment baraquée, Brian Johnson braille ses paroles et Angus fait le show derrière sa SG. On pourra toujours leur reprocher de ne pas revisiter un peu leur répertoire et de ne jamais débander du début à la fin (dommage que « The Jack » soit absent de la setlist) mais bordel quelle ambiance, quelle folie, quelle fulgurance et quel show visuel absolument splendide. Le stade est en ébullition jusqu'au solo élastique d'Angus sur « Let There Be Rock » et la doublette finale « Highway To Hell » / « For Those About To Rock (We Salute You) » au canon et feu d'artifice. Au passage on a perdu le striptease d'Angus tiens...

Un pur concert dans la grande tradition AC/DCienne qui nous donne seulement l'envie de troquer quelques décibels contre des chiottes en plus... C'est qu'il y avait du monde dans la file. In rock we trust.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Tip Of The SphereHappy In The HollowYarolShiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor Ever

DERNIERS AJOUTS


Interview - 05.02.2018L'Etage - 26.01.2019Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018

ALEATOIRES


Robbers & CowardsNo ProblemGet Yer Ya-Ya's Out Hollywood VampiresBad Luck Streak In Dancing SchThe Magic WhipRoxy And ElsewhereGo Tell Fire To The Mountain

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration