Accueil > Article

The Dead Weather - HorehoundImage (2009)

Pistes :

1. 60 Feet Tall
2. Hang You From The Heavens
3. I Cut Like A Buffalo
4. So Far From Your Weapon
5. Treat Me Like Your Mother
6. Rocking Horse
7. New Pony
8. Bone House
9. 3 Birds
10. No Hassle Night
11. Will There Be Enough Water?

Musiciens :

Alison Mosshart (chant) - Jack White (batterie, chant) - Dean Fertita (guitare) - Jack Lawrence (basse)

Critique :

Jack White n'avait pas déjà tout essayé ? Un duo garage rouge et blanc déjà culte, un premier supergroup qui remet les pendules de la pop rétro à l'heure, la production d'une chanteuse country presque tombée aux oubliettes. Et puis la musique d'un James Bond aussi. A priori, l'hyperactif de Detroit n'est toujours pas rassasié de musique et ce boulimique de projets a fait l'offense à ces satanés journaleux de monter un nouveau supergroup avec sa concurrente ultime (selon ces mêmes journaleux), Alison Mosshart des Kills. Ce coup-là, personne ne l'a vu venir.

The Dead Weather est né après la tournée des Raconteurs et des Kills aux States durant l'été 2008. Le captain White sait encore s'entourer, recrutant au passage Jack Lawrence des Greenhornes et Raconteurs et Dean Fertita des QOTSA. De cette association de malfaiteurs, et c'est peu dire, est né ce premier Horehound. Un disque fou de garage d'une intensité et d'une noirceur assez intimidantes. Les chants emmêlés, machiavéliques, de White et Mosshart ne laissent que très peu reconnaître les passages de l'un et de l'autre. Onze titres fumants qui ne ressemblent à rien d'autre. Parfois planants pour faire baisser la garde, les Dead Weather assènent le coup de grâce au moment où l'on s'y attend le moins. Les premières écoutes sont presque terrifiantes. A commencer par l'intro en douceur de « 60 Feet Tall » qui finit par se déchaîner. Horehound est un disque pesant et puissant où les coups de masses de Jack White à la batterie croisent les nappes nauséabondes de basses, guitares et claviers (« Treat Me Like Your Mother », « I Cut Like A Buffalo »). Aussi intéressant que difficile à appréhender, Horehound est original, tombé de nulle part, croisant sans complexe rock, hip hop, stoner et garage. Un album multifacettes qu'on était en droit d'attendre de ce collectif sans même y avoir pensé.

Note Rocklegends : 3½ /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


GigatonYou Know, Im Not Going AnywhereDixie BlurNever Not TogetherThe Slow RushDbranchBrothers In IdealsColorado

DERNIERS AJOUTS


Une Bonne CarcasseCabaret VaubanCasino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carne - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019

ALEATOIRES


The Deep End Vol. 119 77SourceCasino Twilight Dogs For EverChaos And Creation In The BackReleaseOverkill

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration