Accueil > Article

Albert Hammond Jr - Francis TroubleImage (2018)

Pistes :

 

01. DvsL

02. Far Away Truths

03. Muted Beatings

04. Set to Attack

05. Tea for Two

06. Stop and Go

07. ScreaMER

08. Rockys Late Night

09. Strangers

10. Harder, Harder, Harder

 

Musiciens :

 

Albert Hammond (guitare, chant, …) - …

 

Chronique :

 

C’est la période. Chacun fait les choses de son côté, échappatoire salvatrice ? Tracer sa route sans pression, sans concession, sans marque et sans collectif. Qui ? A l’heure où ces lignes sont écrites, Graham Coxon s’est encore échappé de Blur (Damon Albarn aussi), A. Savage de Parquet Courts, Myles Kennedy d’Alter Bridge, Steven Tyler lance une tournée sans Aerosmith et, une nouvelle fois, Albert Hammond Jr des Strokes. Les Strokes, parlons-en, parce qu’il en est question musicalement ici. Groupe en hiatus ou dilapidé ? Qui sait ? Albert Hammond Jr, qui n’en est pas à son premier fait d’armes (quatrième album solo), reprend le flambeau des Strokes avec une énergie rock, parfois limite punk, et surtout sa guitare tranchante reconnaissable entre mille. Francis Trouble aurait été un putain de nouvel album des Strokes, dans la veine d’un Room On Fire.

 

En attendant, l’un des marqueurs d’un album solo, c’est de pouvoir exprimer ses sentiments profonds, de dévoiler sa part d’ombre, d’entamer une introspection ou simplement d’expérimenter sans contrainte. Francis Trouble aborde donc un sujet complexe sous la construction d’un concept album : l’histoire en fil rouge de son frère jumeau, perdu in utero… Pas simple ! Les références sont donc archi-nombreuses, les épanchements sont parfaitement maîtrisés et le disque n’a rien de déprimant. Au contraire !

 

Musicalement, Albert Hammond Jr trace encore sa route, égrenant ce son et ce jeu de guitare si singuliers, découverts sur Is This It des Strokes en 2001. L’équilibre est parfait, accords secs et tranchants, hybridation d’énergie punk (« DvsL » et sa rythmique à la « Lust For Life »), de pop garage (« Set To Attack ») ou de mélodies sucrées (« Stop And Go »). Plus affinées qu’elles n’y paraissent aux premières écoutes - l’efficacité n’est pas la seule qualité de ce Francis Trouble, loin de là ! – les structures intègrent quelques ruptures mélodiques espiègles (« Rocky's Late Night »), une apparition de cuivre merveilleuse (« Tea For Two ») et des ambiances versatiles (« Muted Beatings »). Et la plus belle surprise de ce disque sortie chez Red Bull Records (!), c’est de revenir l’écouter des paquets de fois sans même s’y être préparé.  

 

Note Rocklegends : 4 /5

 

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Arthur BuckSparkle HardLes Matins Mauves (Qui Font Suite Aux Nuits Blanches)Tell Me How You Really FeelWorld's Strongest ManTranquility Base Hotel & CasinoWe The People Of The SoilBoarding House Reach

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 06.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carčne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017

ALEATOIRES


Casino Twilight Dogs Noir(s) Désir(s)La Carene - 17.04.2018Thirteen Tales From Urban BoheNigerian WoodWig Out At JagbagsHarvestSong For The Deaf

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration