Accueil > Article

Deep Purple - Deep PurpleImage

Photo: © Hervé Le Gall

Mark 1 - Les débuts

L'idée de la création de Deep Purple naquit à la fin de l'année 1967 dans la tête de Chris Curtis, qui voulait créer un groupe dont il serait à la foi le batteur et le chanteur. Il proposa cette idée aux hommes d'affaires Tony Edwards et John Coletta, qui, impressionnés par ses précédents enregistrements acceptèrent. Le deux premières personnes qu'il engageât furent le guitariste Ritchie Blackmore et l'organiste Jon Lord. Cependant, Curtis fut rapidement dépassé par les événements, et abandonna son idée. Heureusement, Edwards et Coletta, eux, n'abandonnèrent pas l'idée de bâtir un groupe autour de Blackmore et Lord. Ils engagèrent donc Nick Simper, ex bassiste de Johnny Kidd & The Pirate ainsi que Rod Evans et Ian Paice, respectivement chanteur et batteur de Maze. Finalisé en mars 68, le groupe allait enfin pouvoir commencer à répéter. C'est également à ce moment que le nom changeât, de Roundabout, il passa à Deep Purple. La première version de ce qui allait devenir un groupe mythique était née.

Le 20 avril, ils donnèrent leur premier concert à Vestpoppen au Danemark. En mai, ils enregistrèrent en un week-end seulement leur premier album, Shades of Deep Purple. Leur premier single, Hush, une reprise de Billy Joe Royal, atteint la quatrième position dans les charts américains. Ce début en grande pompe les amena à prévoir une grande tournée américaine, et à enregistrer dans la précipitation un second album, qui sortis en octobre 68, en même temps que ladite tournée. Ce second album, The Book Of Taliesyn, suivait la formule étrennée par le premier, a savoir un mélange de reprises, d'intermèdes classiques et de compositions personnelles. Malgré cela, les ventes des singles qui suivirent ne furent pas à la hauteur prévisions. Blackmore, Lord et Paice décidèrent alors d'évincer Evans, dont la voix ne correspondait pas au style de musique qu'ils voulaient faire et Simper, qui ne faisait aucune compositions et dont le style leur paraissait trop retro. La décision fut prise en mai, et les remplaçants furent vite trouvés. Il s'agissait de Ian Gillan pour le chant et Roger Glover pour la basse, tout deux étaient issu du groupe Episode Six. Cette nouvelle formation est connue comme étant la Mark2 de Deep Purple. Ils donnèrent leur premier concert ensemble en juillet 69, alors même que le troisième album du premier line up, simplement intitulé "Deep Purple", n'arrive dans les bacs. Le groupe s'orientât alors vers un son plus rock au lieu de la pop plus commerciale du précédent Line Up.

Mark 2 - L'ascenssion et le sommet

Le premier enregistrement de cette nouvelle formation est, contrairement a ce qu'on aurait pu attendre le Concerto for a Group & Orchestra de Jon Lord, enregistré et filmé en septembre 69 au Royal Albert Hall a Londres, avec le Royal Philarmonic Orchestra. Malgré le fait qu'il allait a contre courant par rapport a la direction musicale du groupe, ce disque restera comme étant leur premier classement dans le top 30 Anglais.

Cet écart fut cependant rapidement oublié, car le groupe revint vers ce à quoi ils étaient destinés, le Rock, et même le Hard Rock dont ils étaient a l'époque les précurseurs, avec Led Zeppelin. En effet, leur album suivant, le premier album studio de ce second line up restera dans la légende. Sorti en juin 70, accompagné du single Black Night, Deep Purple In Rock fut un énorme succès. Des titres comme Speed King, Bloodsucker ou surtout Child in Time en feront une référence, que certains considèrent encore aujourd'hui comme leur plus grande réussite. Et le succès commercial ira de paire avec la qualité de l'album, vu que celui-ci atteindra la quatrième place des charts anglais dans lesquels il se maintiendra plus d'un an. Black Night atteindra quand a lui la deuxième place du top 30.

Ils enchaînèrent alors tournées, passages radios et TV, et durant les rares temps qu'il leur restait, ils enregistrèrent en un temps record leur second opus, Fireball. Sorti en mai 71, poussé par le succès du nouveau single Strange Kind of Woman, il atteindra la première place du classement. Il ne plaira cependant pas à tous les fans, qui attendaient un second Deep Purple In Rock et qui furent un peu déçus de l'ambiance plus calme. Il reste cependant un grand album, parfaitement soutenu par des titres comme Fireball ou Demon's Eye.

Plutôt que de recommencer à enregistrer sous pression comme ils l'avaient fait pour Fireball, les membres de Deep Purple décidèrent de prendre le temps qu'il faudrait pour mettre en boite le LP suivant. Ils se retirèrent à Montreux. L'incendie du casino ou ils enregistrait leur album retarda un peu l'enregistrement, mais leur permis de créer leur plus grand tube, Smoke on the Water. En effet, c'est juste après cet incendie que Glover trouva les paroles à mettre sur un riff que Blackmore gardait de coté. Smoke on the Water était né. Avec des titres comme Smoke on the Water mais aussi Highway Star, Space Truckin' ou encore Lazy, ce nouvel album fut un nouveau succès colossal pour le groupe. Sorti en mars 72, Machine Head fut numéro 1 en Angleterre mais aussi en Allemagne, en Finlande, et un peu partout en Europe. Disque de Platine aux Etats-Unis, il eu également un grand succès au Japon. C'est donc assez logiquement que leur tournée mondiale y fit une halte pour trois dates en août 72, à Osaka le 15 et le 16, et à Tokyo le 17. Ces trois dates restent encore célèbres aujourd'hui car il en fut extrait l'un des plus grand, si pas le plus grand live jamais enregistré. Made In Japan sorti en double album et reste encore aujourd'hui une référence en matière de live.

Cependant, les tournées incessantes commencèrent a peser sur les relations dans le groupe, principalement entre Blackmore et Gillan. Ces tensions amenèront Gillan a quitter Deep Purple, accompagné de Glover, non sans avoir enregistré un quatrième album, Who do You Think we Are ? Celui-ci, même si légèrement inférieur à ses prédécesseurs reste d'un très bon niveau, avec notamment le single Woman from Tokyo.

Mark 3 - Renforts et réorientation sonore

Gillan et Glover partis, il fallut leur trouvé des remplaçants. Blackmore voulait un tandem vocal, avec Paul Rodgers de Free comme voix principale et Glenn Hughes, de Trapeze comme bassiste et seconde voix. Rodgers refusa l'offre, et a sa place, ce fut David Coverdale, un jeune inconnu a la voix hors du commun, qui fut choisi. C'était le début de la Mark3. Leur premier album fut Burn. Il déconcerta certains fans par son coté plus blues et légèrement funky, mais il est tout de même a retenir parmi les meilleurs albums du groupe, grâce a la chanson titre mais aussi a Mistreated, une complainte blues qui prendra toute son ampleur en live. Et ces lives ne vont pas manquer à Deep Purple en cette année 74. En effet, il vont faire une gigantesque tournée mondiale, passant notamment par le festival California Jam, ou ils se produirent devant plus de 200000 personnes. Cette performance a d'ailleurs été filmée et est sortie en vidéo ainsi qu'en album. Cette période est très importante dans la carrière de Deep Purple, car elle prouve que le groupe peut continuer d'exister dans une autre forme que celle de la Mk2.

Le second album produit par cette Mk3, Stormbringer, est sorti en décembre 74. Beaucoup plus "éparpillé musicalement", il est donc moins cohérent, chaque membre apportant une pierre a l'édifice sans se soucier de ce que faisait l'autre. Quelques bons titres se dégagent tout de même, comme Soldier of fortune, une balade chargée d'émotion qui sera la dernière de Blackmore avec cette formation de Deep Purple. En effet, sentant qu'il n'avait plus le contrôle musical du groupe, il préféra partir pour créer un groupe dont il aurait entièrement le contrôle. Il parti donc en avril 75, et créa Rainbow, mais avant cela, les trois derniers shows qu'il donna avec Deep Purple furent enregistré, et sortirent sous le nom de Made in Europe l'année suivante.

Mark 4 - La fin d'une époque

Après le départ de Blackmore, Deep Purple chercha en urgence un nouveau guitariste. Ce fut rapidement fait, vu qu'en juin, l'américain Tommy Bolin était choisi. Ils entrèrent directement en studio, pour enregistrer ce qui allait devenir le dernier album avant la réunion, 8 ans plus tard. Cet album était dans la lignée du précédent, éclectique diront ceux qui l'aime, décousu diront ceux qui ne l'aime pas. En tout cas, un mélange de genre, avec une prépondérance de Bolin et de sa guitare ainsi que de la voix de Coverdale. Paice et Lord était bien plus effacé qu'à leur habitude. Cela se voit d'ailleurs dans la composition ; une participation pour Paice, une pour Lord également, trois pour Hughes, et le reste pour Bolin et Coverdale.

De plus, la suite n'ira pas en s'arrangent. Hughes devint de plus en plus accros à la cocaïne et c'est aussi à ce moment que le groupe se rendit compte que Bolin était lui en gros problèmes avec l'héroïne. Cela ne permis évidement pas au groupe de faire preuve de régularité, et les membres commencèrent à se désintéresser du groupe, pensant plutôt à leurs projets personnels. Lord et Paice préparaient leur album avec Tony Ashton, et David Coverdale commençait à préparer sa carrière solo. La situation n'était plus tenable, et ce qui devait arriver arriva ; le 15 mars, a l'Empire Theatre de Liverpool, Deep Purple donna son dernier concert de la période 68-76, c'était la fin d'une grande aventure de 8 années. En juin, la séparation fut officielle. Mais dans le coeur des fans, il en était bien autrement. En effet, plutôt que de retomber, l'engouement pour Deep Purple se maintiendra, et sera amplifié par les sorties de lives, de best-of's mais aussi par les groupes dans anciens membres ; Rainbow, avec Ritchie Blackmore et dès 79 Roger Glover, Whitesnake avec David Coverdale, le Ian Gillan band… Quand à Tommy Bolin, son penchant pour les drogues dur l'emporta le 4 décembre 76, il n'avait alors que 25 ans. Des tentatives de réunion eurent lieu, mais elles échouèrent, jusqu'à ce qu'en avril 84, le groupe ne renaissent de ses cendres, et sous l'apparence de la Mark 2, la plus célèbre et reconnue des formations successives. C'était le retour sur le devant de la scène pour Deep Purple après 8 années de silence.

Mark 2b - Le triomphal retour

Même si en apparence, les choses en était revenues ou elles s'étaient arrêtées en 73, intérieurement, il n'en était pas de même. Outre un rythme de sortie d'albums plus faible, il y avait aussi un important changement dans les mentalités des membres. Blackmore qui venait de passer près de 10 ans à la tête de Rainbow dont il dirigeait tout savait assez difficilement revenir a un groupe ou tous les membres sont sur un pied d'égalité. Cela n'empêcha pas le premier album de cette réunion, Perfect Strangers d'être un grand succès. La qualité de l'album combinée a l'euphorie des fans après tant d'année d'attente en firent un grand succès. Il entra directement à la 5e place dans les charts anglais, et fut un succès un peu partout a travers l'Europe, mais aussi aux Etats-Unis ou le disque fut certifié disque de platine.

La sortie de l'album fut suivie d'une grande tournée mondiale, qui commença en l'Australie en novembre. Les chansons interprétées était celles de l'époque Made In Japan, entrecoupées de chansons de Perfect Strangers. Une fois la tournée achevée, ils retournèrent en studio pour enregistrer l'opus suivant. Tout le monde attendait quelque chose de la qualité de Perfect Strangers, mais hélas, sans être, loin s'en faut, un mauvais album, il fut un cran en dessous. A trop vouloir améliorer leur son, certains morceaux finirent par sembler trop travaillés. Mais qu'importe, Deep Purple est avant tout un groupe de live, et il repart pour une tournée, les salles ne désemplissant pas. Mais les tentions entre Blackmore et Gillan ressurgirent du passé, et celui-ci choisi finalement de quitter le groupe en 89 pour ne pas que celui-ci ne doive a nouveau se séparer. Gillan enregistra un album solo et parti lui aussi en tournée.

Mark 5 et 2c - Le seul pour ce job

A la fin de l'année 89, le groupe fit des auditions pour trouver un remplaçant à Ian Gillan. Le choix se porta sur Joe Lynn Turner, ancien de Rainbow avec qui Blackmore et Glover avait donc l'habitude de travailler. Ils entrèrent en studio au début de l'année 90 et enregistrèrent Slaves and Masters, qui sortirent fin 1990. Cet album fut très décevant, car paressant beaucoup moins naturel, plus forcé, avec un coté plus commercial que ses prédécesseurs. Il fut d'ailleurs descendu par la presse, et après une tournée l'année suivante, Lord, Glover et Paice décidèrent qu'il fallait arrêter de laisser faire Blackmore, et que le seul chanteur qui irait à Deep Purple était Gillan. Turner fut gentiment remercié, et on fit revenir Gillan, officiellement pour l'enregistrement de l'album des 25 ans. Gillan rejoignit donc les autres membres fin 92, et enregistra ledit album.

Cet album sortis donc au début de l'année 93, sous le nom de The Battle Rages On. Cet album marqua un retour vers les fondements du groupe, à savoir le Hard rock plus classique, celui qui avait fait leur succès. Si ce n'est pas le meilleur album du groupe, il contient tout de même de très bonnes compositions comme la plage titre ou Anya. Comme d'habitude, une tournée suivit la sortie de l'album. Tout se passait bien jusqu'à ce qu'en novembre, Ritchie Blackmore annonçât son départ du groupe. Il finit la partie européenne de la tournée, dont l'un des derniers concert fut enregistré et paru sur la live Come Hell or High Water, puis quitta définitivement le groupe.

Mark 6 et 7 - Le bon choix

Blackmore parti, il fallait lui trouver un remplaçant de toute urgence, la tournée japonaise approchant. Ce remplaçant fut Joe Satriani. Mais une fois la tournée terminée, il choisi de ne pas rester dans le groupe pour s'occuper de sa carrière solo qui battait de l'aile. Cette expérience fut cependant très bénéfique au groupe qui retrouva la joie de jouer sur scène, ce qui l'encourageât à continuer plutôt qu'à se séparer. Le groupe du donc trouver un nouveau guitariste, mais avec cette fois plus de temps devant lui. Le choix se porta finalement sur Steve Morse, un américain qui avait été dans les années 80 sacré 5 années de suite meilleur guitariste de l'année par les lecteurs du magasine Guitar Player.

C'est donc avec le moral au maximum que les membres de Deep Purple reprirent les chemins du studio. Renforcé par leur nouvelle recrue, le petit jeune de la bande, avec tout de même 12 ans de moins que Jon Lord, le groupe nous livra alors un album très inspiré, largement plus qu'ils ne l'avaient été durant la dernière décennie. Jon Lord ira même dans une récente interview jusqu'à dire que Perpendicular était un des meilleurs albums jamais enregistrés par Deep Purple avec Machine Head, Deep Purple In Rock et Fireball.

Une tournée plus tard, le nouvel album de Deep Purple, Abandon, était dans les bacs. On en attendait beaucoup, mais hélas, il fut un peu faible. Rien de mauvais en soi, c'est du rock, c'est même du bon rock, mais rien qui ne se démarque des autres groupes ; il manquait ce petit quelque chose qui fait que Deep Purple est Deep Purple et rien d'autre. A noter, la remise au goût de jour de Bloodsucker, repêché sur Deep Purple In Rock. Après la traditionnelle tournée mondiale, le groupe ne repartis pas directement en studio. En effet, 99 signifiait l'anniversaire des 30 ans du Concerto For a Group and Orchestra de Jon Lord. Celui-ci fut dépoussiéré, et rejoué au court d'une tournée commençant par le Royal Albert Hall à Londres. Cette date, faite avec le London symphonic Orchestra fut enregistrée et filmée et sortis quelques temps après en CD et DVD. Un enregistrement assez impressionnant, car ce n'est pas tout les jours qu'on entend des morceaux comme Smoke on the Water accompagné par un trentaine de musiciens classique.

Mark 8 - Temps présents

Cependant, malgré cet évènement, la lassitude commença à gagner Jon Lord, et après de nombreuses réflexions, il décida en 2002 de quitter le groupe. Il fut remplacé par Don Airey qui était sans doute la personne la plus a même de les remplacé. Ex de Whitesnake, ex de Black Sabbath, ex de Rainbow, il se fit rapidement une place au sein du groupe. L'enregistrement d'un nouvel album pouvait enfin commencer. Cet album sortis en aout 2003, Bananas est, contrairement a ce que pourrait laisser croire son horrible couverture un bon album. Sans doute pas du même niveau que Perpendicular ou Perfect Strangers, mais tout de même largement supérieur a Abandon. Bien soutenu par des chansons comme I've Got Your Number, chanson bien dans la tradition Purple, qui fait un grand succès un live. Ils partirent alors en tournée mondiale, avant de retourner en studio au printemps 2005. Le deuxième album de ce line up est sorti quelques mois plus tard, en octobre 2005. Cet album de très grande qualité prouve que Abandon n'était qu'une petit passage a vide et que même près de 40 ans après sa création le groupe a encore des choses à dire.

Biographie par Apollo de Deep Purple

Infos groupe

Site web: Deep Purple par Apollo

Principaux membres du groupe:

Mark 1: Nick Simper (basse) - Ian Paice (batterie) - Rod Evans (chant) - Jon Lord (claviers) - Ritchie Blackmore (guitare)

Mark 2 : Roger Glover (basse) - Ian Paice (batterie) - Ian Gillan (chant) - Jon Lord (claviers) - Ritchie Blackmore (guitare)

Mark 3: Glenn Hughes (basse) - Ian Paice (batterie) - David Coverdale (chant) - Jon Lord (claviers) - Ritchie Blackmore (guitare)

Mark 4: Glenn Hughes (basse) - Ian Paice (batterie) - David Coverdale (chant) - Jon Lord (claviers) - Tommy Bolin (guitare)
Mark 5: Roger Glover (basse) - Ian Paice (batterie) - Joe Lynn Turner (chant) - Jon Lord (claviers) - Ritchie Blackmore (guitare) -

Mark 6 : Roger Glover (basse) - Ian Paice (batterie) - Ian Gillan (chant) - Jon Lord (claviers) - Joe Satriani (guitare)

Mark 7: Roger Glover (basse) - Ian Paice (batterie) - Ian Gillan (chant) - Jon Lord (claviers) - Steve Morse (guitare)

Mark 8 : Roger Glover (basse) - Ian Paice (batterie) - Ian Gillan (chant) - Don Airey (claviers) - Steve Morse (guitare)

Discographie Albums :

Mark I
1968 - Shades of Deep Purple
1969 - Deep Purple [1969]
1969 - The Book of Taliesyn

Mark 2
1970 - Deep Purple In Rock
1971 - Fireball
1972 - Machine Head
1973 - Who Do We Think We Are

Mark 3
1974 - Burn
1974 - Stormbringer

Mark 4
1975 - Come Taste the Band

Mark 2b
1984 - Perfect Strangers
1987 - The House of Blue Light

Mark 5
1990 - Slaves and Masters

Mark 2c
1992 - The Battle Rages On

Mark 6
Pas d'enregistrements

Mark 7
1996 - Purpendicular Prominent
1998 - Abandon

Mark 8
2003 - Bananas
2005 - Rapture of the Deep

Discographie sélective lives :

1972 - Made In Japan

Quelques livres:

1975 - Live In Paris 1975
1980 - In Concert
2005 - Deep Purple (Michael Sailer)

Quelques dvds:

2005 - Live in Concert 1972/73
2005 - Live In California 1974

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Hot MotionMaking Sense Of 8Corpse FlowerMetronomy ForeverFreeThe Big PictureSourceTenderless

DERNIERS AJOUTS


Jeudis du Port - 15.08.2019Jeudis du Port - 25.07.2019Interview - 18.07.2019Le Bataclan - 13.05.2019Armorica - 09.03.2019Interview - 05.02.2018L'Etage - 26.01.2019Run Ar Puns - 12.12.2018

ALEATOIRES


Hollow MeadowsLazarettoMedsUkulele SongsOne Nation Under A GrooveHoneymanEl CaminoAround The Sun

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration