Accueil > Article

Jeff Beck Group - OlaImage (1969)

Pistes :

1. All Shook Up
2. Spanish Boots
3. Girl From Mill Valley
4. Jailhouse Rock
5. Plynth (Water Down The Drain)
6. The Hangman's Knee
7. Rice Pudding

Musiciens :

Rod Stewart (chant) - Jeff Beck (guitare) - Nick Hopkins (claviers) - Ron Wood (basse) - Tony Newman (batterie)

Critique :

Un égo démesuré, mais à la hauteur de son talent, une envie continuelle d'innover, de créer, de se démarquer, d'être le meilleur... Jeff Beck est un personnage finalement énigmatique. Sorti des Yardbirds, il lance son propre groupe qui finit par prendre la forme d'un Supergroupe. Truth, le premier disque du Jeff Beck Group est donc devenu un monument. Ron Wood à la basse, Rod Stewart au chant et John Paul Jones aux claviers, l'équilibre est solide, le blues rock musclé de la formation fait trembler les murs...

Manque de chance pour le guitariste, c'est son ex compère Jimmy Page qui rafle la mise avec sa nouvelle formation Led Zeppelin, qui marche pourtant sur les traces du Jeff Beck Group... Entouré de Robert Plant, de John Bonham et de... John Paul Jones, le premier Led Zeppelin remporte la première bataille de la guerre du hard rock lancée par les deux formations. Fou de rage, Jeff Beck ramène tout le monde en studio, en pleine tournée américaine, (avec Nicky Hopkins aux claviers à la place de John Paul Jones), et enregistre en moins d'une semaine cette deuxième galette, qu'il a voulu, volontairement, bien plus lourde encore et écrasante que la première! Sept titres incontrôlables d'une lourdeur démoniaque (sauf pour un morceau de musique classique joué par Hopkins… étrange)!

Jeff Beck mitraille ses riffs acides, véritables coups de marteaux, d'une pression intense ! Même le piano de Hopkins est assassin, c'est dire ! Là-dessus, Rod Stewart chante de rage d'une voix éraillée à l'extrême, et d'une puissance jamais revue depuis chez ce futur marchand de soupe… Il aurait pu, à cette époque, endosser le costume de plus grand chanteur de rock, de hard rock, juste aux côtés de… Robert Plant bien sûr !

Meilleur exemple pour argumenter tout cela, le morceau « Plynth (Water Down The Drain) », balance un riff d'intro à faire pâlir la plus malsaine des intro de Black Sabbath, avec Rod Stewart qui hurle à la mort comme pour se faire obéir de tous les instruments déchaînés autour de lui. La chanson prend, au milieu, des allures de funk-hard, musicalement scotchant ! Fantastique ! Et oui, Ola est un... peutain d'album!

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Shiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De Grace

DERNIERS AJOUTS


Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018

ALEATOIRES


FinistériensThe King Of LimbsOracular SpectacularLa Carne - 26.02.2015Hellfest 2012Freak n Roll into the FogRun Ar Puns - 12.12.2018Rock Stories vol. 1 et 2

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration