Accueil > Article

Metallica - ...And Justice For AllImage (1988)

Pistes :

1. Blackened
2. ...And Justice For All
3. Eye Of The Beholder
4. One
5. The Shortest Straw
6. Harvester Of Sorrow
7. The Frayed Ends Of Sanity
8. To Live Is To Die
9. Dyers Eve



Musiciens :

James Hetfield (guitare, chant) - Kirk Hammett (guitare) - Lars Ulrich (batterie) - Jason Newstead (basse)

Critique :

… And Justice For All l'album de tous les paradoxes… l'album du deuil et de la renaissance. Quelques mois après la sortie de Master Of Puppets, album référence de Metallica et monument adulé du trash métal, Cliff Burton, LE bassiste historique de Metallica décède des suites d'un accident d'autocar lors de la tournée européenne. Les membres s'effondrent en pleine gloire après la perte de l'un de leurs compositeurs les plus influents… et d'un ami. Un dilemme se pose et les Horsemen songent sérieusement à mettre un terme à Metallica avant que la famille de Cliff Burton ne les pousse à continuer.

… And Justice For All est le premier album sans Cliff Burton remplacé (mais jamais égalé…) par Jason Newstead. Charismatique mais pas suffisamment considéré par les fans de Burton (ni par le groupe lui-même ?), Newstead prend place en douceur sur le mini LP de reprises sorti entre Master Of Puppets et …And Justice For All.

Le contexte n'était pas évident pour les Californiens et passer après Master Of Puppets et ses deux prédécesseurs est une épreuve délicate. Metallica remis sur pied, c'est en bonne machine de guerre que le groupe pond un quatrième album aussi déroutant que réussi. Légèrement différents des autres, ce disque est aussi le plus complexe. Les instigateurs reconnus du trash et du speed délaissent un poil leurs premières amours pour amorcer un virage plus heavy (sans être aussi abrupt que celui du Black Album) avec un style plus lourd. Ce premier changement fît débat au sein des fans.

La production porta aussi à controverse. Si les guitares gardent leur équilibre entre la rythmique en acier trempé de James Hetfield et les solos mitraillettes de Kirk Hammett, elles se font légèrement plus effacées. Le producteur Flemming Rasmussen fait davantage ressortir la batterie sur ce disque. Le jeu assommant et expéditif de Lars Ulrich pulvérise les records de puissance. Quant à la basse de Jason Newstead, elle est aux abonnés absents… difficile donc de juger de la pertinence du nouveau membre.

Au final, les Mets reviennent avec un disque aux morceaux épiques, une fois de plus et aux structures multiples. Les chiffres ne trompent jamais, neuf titres énormes et une moyenne proche des 7 minutes avec, entre autres, l'audacieuse « One » et l'instrumentale « To Live Is To Die », presque dix minutes d'hommage à Burton. Un disque essentiel, parmi les essentiels.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Arthur BuckSparkle HardLes Matins Mauves (Qui Font Suite Aux Nuits Blanches)Tell Me How You Really FeelWorld's Strongest ManTranquility Base Hotel & CasinoWe The People Of The SoilBoarding House Reach

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 06.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017

ALEATOIRES


La Carrière - 14.11.2009Live At BerkeleyCabaret Vauban - 09.07.2008SteppenwolfJeudis Du Port - 28.08.2008Master Of PuppetsThe Stars Are Indifferent to AstronomySwan Dive

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration