Accueil > Article

Miossec - La Carène - 20.10.2009Image (2009)


Crédit Photo :

Hervé LE GALL Cinquième Nuit















Date et lieu :

La Carène, Brest - 20 octobre 2009

Commentaires :

Première partie : Alan « Jeff » Corbel…

Arrivée sur les lieux du crime vers 20h30, bière et première partie de rigueur. C'est Alan Corbel seul en scène qui assure devant une salle presque déjà comble. Guitare à la main, acoustique puis électrique, Alan chante ses titres persos avec émotion et un léger brun de grisaille. Le gars aussi touchant que timide arrive à attirer l'attention et le respect d'un public qui reste muet devant le récital tout en saluant l'artiste entre deux titres. Reste que le chanteur tire parfois un peu trop sur le côté Jeff Buckley de sa voix… Mais bon, le t-shirt « I Love Brest » pour la populass' locale, ça donne bien !

Miossec, l'insolent…

Miossec, je l'ai vu en long, en large et en travers. Et même plus. Mais rien n'y fait, impossible de se lasser de l'artiste et du mec. Et c'est tout sauf du chauvinisme, c'est bien plus profond, comme un truc qui résonne à l'intérieur. De mémoire de Brestois, le meilleur concert (musicalement) de Miossec fût ici même il y a deux ans et demi, à La Carène, sur le port de Co' comme on dit ici. Un concert d'anthologie.

Ce soir, retour à La Carène donc avec pas loin de 1 300 péquins confortablement entassés dans la salle pour une soirée sold out… Nul ne doute que Mio regrette amèrement son Cabaret Vauban (et moi aussi peut-être) qu'il évoque à tout bout de champs mais bon, c'est aussi ça la rançon du succès. Bref, comme d'hab', le son est réglé au poil, ça c'est bon pour les oreilles. Petite musique d'intro et le groupe prend place. Quasiment le même que pour la tournée de L'Etreinte, sauf le bassiste, tout nouveau tout beau. Christophe s'avance, démarche maladroite, il empoigne le micro avec force. Parce que jouer à la maison devant ses potes et ceux qui l'ont fait, c'est pas simple tous les jours. Mais ce n'est pas le genre de la maison de se démonter. Mio engage sur un morceau de Finistériens, son nouvel album réalisé, pour mémoire, par Tiersen. Le groupe personnalise les nouveaux arrangements de Tiersen pour les faire sonner au plus profond d'eux-mêmes et souvent plus pêchus. Chose assez rare pour le signaler, l'album y passera dans son intégralité. D'ailleurs, « Les Chiens de Paille », « Les Joggeurs Du Dimanche », « Une Fortune de Mer » ou « Montparnasse » (dans une version à couper le souffle) ont de suite fait mouche. Et Miossec a ce truc en plus, ce côté foncièrement rock qui lui colle au cul depuis la nuit des temps. Rock n' roll animal tant l'instinct naturel se pointe au galop. Et ce n'est pas Robert Johnson, son éminent guitariste aussi sympathique que talentueux, aussi funk que rock, qui dira le contraire. Le groupe balance la purée sur « La Fidélité », « Non, Non, Non, Je Ne Suis Plus Saoûl », « Le Défroqué » et « Les Bières ». Ca sonne méchamment entre riffs et solis de Robert et morceaux de bravoure incroyables de Nicolas Stevens au violon. Au bout de quelques titres, Miossec se décontracte et use de son sens de la répartie à qui veut bien recevoir quelques boîtes amicales. Spéciale dédicace au Finistère Sud, « T'as déjà vu un bon concert à Quimper ? » et aux Côtes d'Armor « Lannion ? Mais qui veut passer une nuit à Lannion ?… mais les Brestois se feront aussi titiller sur « Brest ». Miossec, l'insolent. Bref, chacun en a pris, même le fromager du coin.

Debout ou accroupi, devant ou derrière, Miossec récite ses textes, presque à la perfection ce soir, tout en laissant au groupe la place qu'il mérite pour ses acrobaties musicales. Et quand vient l'heure des adieux douloureux, c'est pour briller de toute sa superbe sur « La Pentecôte » et une version guitare (Robert) / voix (Christophe) du déjà classique « Seul ce Que J'ai Perdu ». Magnifique. Light off, trop tard, fallait arriver avant, maintenant c'est terminé, rideau jusqu'à la prochaine fois. Et plus vite que ça.

Jean Jean

Musiciens :

Christophe Miossec (chant) - Robert Johnson (guitare) - Nicolas Stevens (violon, claviers) - Arnaud Dieterlen (batterie) - Bobby (basse)

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De GraceMove Through The Down

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery Ballroom

ALEATOIRES


Venus DoomFrancis TroubleTexas FloodBootleg Series vol. 5The End Of The F***ing WorldBlowNo Guts, No GloryBroken Brights

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration