Accueil > Article

Page & Plant - No QuarterImage (1994)

Pistes :

1. Nobody's Fault But Mine
2. Thank You
3. No Quarter
4. Friends
5. Yallah
6. City Don't Cry
7. Since I've Been Loving You
8. The Battle Of Evermore
9. Wonderful One
10. Wah Wah
11. That's The Way
12. Gallows People
13. Four Sticks
14. Kashmir

Musiciens :

Robert Plant (chant) - Jimmy Page (guitare, mandoline…) - Charlie Jones (basse, percussions) - Michael Lee (batterie, percussions) - Porl Thompson (guitare, banjo…) - Egyptian Ensemble - London Metropolitan Orchestra

Critique :

14 longues années d'espérance, de trépignements, de nostalgie, d'incertitudes... Au temps du dirigeable, on se disait Jimmy Page et Robert Plant avaient leurs destins liés à vie. C'était sûrement vrai à ce moment là. L'alchimie au sein du Zeppelin, le plus grand groupe de rock de tous les temps, était telle, qu'ils ont créé, ensemble (avec Jones et Bonham), des morceaux épiques de dimension planétaire. Les quatre hommes se séparent suite au décès tragique de Bonham, l'un des meilleurs batteurs au monde. Les réunions et autres occasions de jouer à nouveau ensemble se font rares... Jimmy Page monte quelques projets de son côté, dont The Firm, avec Paul Rodgers au chant, et Page/Coverdale (ex Deep Purple... mais pas inoubliable). Robert Plant n'est pas non plus resté au chômage, il a sorti une bonne flopée d'albums très inégaux au cours des années 80, avec différents musiciens... sans avoir encore de reconnaissance solo.

C'est en 1994 que les deux hommes se retrouvent enfin. Les Unplugged battent leur plein sur MTV, et Page et Plant se remettent ensemble, mais dans un style changé. Que les fans se détrompent, Led Zeppelin n'était pas de retour, d'ailleurs John Paul Jones n'est pas de la partie, et puis, musicalement, les directions prises sont bien différentes. On les savait déjà très éclectiques et à l'écoute de beaucoup de styles musicaux, mais sur cette nouvelle collaboration, ils ont fait appel à un orchestre Egyptien et au London Metropolitan Orchestra, qui donneront alors des mélanges bien différents.

Si la plupart des morceaux (10 sur 14) sont empruntés au répertoire du dirigeable, les versions présentées sont résolument différentes, voire même incomparables. Les influences orientales (si chères à Robert Plant) sont réellement... exacerbées. Le disque entame avec une version acoustique de « Nobody's Fault But Mine ». On observe tout de suite le changement de timbre de voix du chanteur. Inutile de demander de nouvelles ascensions fantasmagoriques dans les aigus... il faut juste le comprendre. Pour autant, cette version est superbe, et débouche sur une autre magnifique reprise, « Thank You ». On ressent alors quelque chose disparu depuis bien longtemps: le touché de guitare de Jimmy Page.
Les quelques inédits comme « Yallah » ou « Wah Wah » sont des croisements de musique occidentale mais à forte dominance orientale. On aime... ou pas... tout dépend des passages. On attend toujours avec impatience une nouvelle version de « Since I've Been Loving You », et l'intro bluesy agressive de la Les Paul de Page. Pas de doute, la main est gardée... la voix de Robert Plant dérape quelque peu mais l'émotion nous gagne quoi qu'il arrive... surtout quand on entend que la version est réhaussée de violons et autres instruments de l'orchestre Londonien. Ce même orchestre qui fera des miracles sur une ultime version fantastique de l'inévitable Kashmir, grâce au mariage insolite des instruments classiques et de la rythmique électrique du guitariste...
Un nouveau mariage éphémère pour deux artistes qui regagneront leur liberté, quelques années plus tard…

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Everything Not Saved But Lost, Pt. 1CrushingDrift CodeTip Of The SphereHappy In The HollowYarolShiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful Army

DERNIERS AJOUTS


Armorica - 09.03.2019Interview - 05.02.2018L'Etage - 26.01.2019Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018

ALEATOIRES


Martha WainwrightRumoursMonsters In LoveAjaAladin SaneThe Invitation To The VoyageSteven Tyler et AerosmithThe Game

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration