Accueil > Article

Red Hot Chili Peppers - The GetawayImage (2016)

Pistes :

01. The Getaway
02. Dark Necessities
03. We Turn Red
04. The Longest Wave
05. Goodbye Angels
06. Sick Love
07. Go Robot
08. Feasting on the Flowers
09. Detroit
10. This Ticonderoga
11. Encore
12. The Hunter
13. Dreams of a Samurai

Musiciens :

Anthony Kiedis (chant) -  Flea (basse) - Josh Klinghoffer (guitare) - Chad Smith (batterie)

Chroniques :

The Getaway est un album charnière, presque un dilemme. Après One Hot Minute (en 1995), les Californiens ont perdu l’essence punk des débuts et une partie de leur fanbase historique. Californication – album policé mais plutôt réussi et consacré – offrait une nouvelle facette plus pop, un poil plus édulcoré mais aux riffs et mélodies imparables. Depuis, sur la première décennie du nouveau millénaire, les Red Hot Chili Peppers ont alterné les albums inégaux et les fortunes diverses… tout en conservant un statut à part et un public toujours pléthorique mais pas toujours euphorique.

En réalité, The Getaway est le premier véritable album où Josh Klinghoffer (ex-collaborateur et successeur de John Frusciante) peut exprimer ses idées et son jeu. Sortis d’une période de trouble et d’un flop presque retentissant (I’m With You), les angelinos ont changé de braquet… et de producteur. Danger Mouse prend le fauteuil de Rick Rubin, un changement historique pour le groupe. Ce nouveau souffle se ressent sur une bonne partie de l’album malgré l’habituelle basse démente de Flea et le chant hip-hop de Kiedis. Dans l’ADN, quelque chose a muté. Le piano (d’Elton John !) surgit derrière l’excellent groove de « Dark Necessities », la guitare éthérée et son écho soulèvent « The Getaway », les chœurs et les gimmicks quasi-muets rythment la ballade « The Longest Wave » et le goove dancefloor relève la pop de « Go Robot ». Le punk est presque définitivement rayé de l’esprit, les addictions bien éloignés et les Red Hot assument enfin leur penchant pop et leur son éclairci. Et si l’on jette une oreille attentive, on reconnaîtra objectivement que cette alchimie nouvelle apporte quelques réussites mélodiques et des titres des plus réussis (« Dark Necessities », « Dreams Of A Samurai », « Goodbye Angels »…). La rédemption n’est pas proche, la reddition non plus.

Note Rocklegends : 3½ /5

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Shiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De Grace

DERNIERS AJOUTS


Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018

ALEATOIRES


Olympia - ParisRun Ar Puns - 09.03.2012AmericanaAu-dehors Tout Est CalmeSubhumanGameshowRecorded Live19 77

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration