Accueil > Article

Renan Luce - Jeudis Du Port - BrestImage (2007)


Commentaire :

Il fait brumeux en ce jeudi soir, sur le port de commerce de Brest. Comme tous les jeudis d'été depuis 1989, les Brestois sont invités à investir leur port de commerce, pour se mêler aux pêcheurs, artistes, paquebots et autres vieux bateaux d'époque. Cette année, c'est le 12 juillet qu'est lancé le premier jour du Festival des Jeudis Du Port 2007, qui se déroulera jusqu'à fin août (chaque jeudi soir). La grande scène est installée, dos à la mer, et des dizaines de milliers de Brestois sont déscendus pour voir, ce soir, jouer Renan Luce et Rachid Taha. Ce dernier nous intéresse moins, c'est bel et bien le jeune Morlaisien que nous sommes venus voir… rencontrer pour la première fois.

L'histoire me rappelle un peu celle de Miossec, il y a presque 15 ans : on commence à entendre parler de lui dans les cafés, dans les rues, dans les festivals… Il commence à percer le jeune ! A 21h30, le gars monte sur scène, ambiance cabaret sur cette grande scène, avec un guitariste (très bon au passage), un bassiste / contrebassiste au chapeau, et un batteur. Entre variété, folk, chanson rock et fond jazz manouche parfois, Renan Luce ne cache pas ses influences de Brassens (qu'il reprend sur scène) à Maxime Le Forestier ou Moustaki (Miossec n'est jamais loin non plus je pense).

Habituellement je me méfie de cette catégorie de jeune chanteur, auteur et compositeur français. On en voit de plus en plus et pas que des bons ! Mais là, j'y vais sans à priori, ni positif, ni négatif. Sur scène, le jeune homme semble un peu timide (comme il l'explique dans une de ses chansons) mais plutôt d'humeur bavarde aujourd'hui. Ses textes, il les retire de sa vie, de son enfance, ou d'histoires inventées ou vécues par ses proches. Il répète à quelques groupies énervées qu'il « ne se mettra pas à nu ce soir » mais il le fera généreusement à travers ses paroles touchantes et souvent drôles. Musicalement, il nous trimaballe de l'intimiste le plus profond (« Repenti ») au festif le plus admirable (« La Lettre »). Finissant sur son single « Les Voisines » plus deux-trois autres, il repart vainqueur, convaincant. Il lui manque juste encore ce petit grain de folie, ce petit plus, qui devrait bien finir par venir ! Affaire à suivre.

En partant, on s'arrête voir une bande de troubadours qui jouent à l'arrache dans la rue, trombonne, trompette, caisse claire et banjo (en guise de guitare funky)… les mecs reprennent du Stevie Wonder avec un chanteur qui hurle dans son megaphone. Enorme… bravo pour votre folie les mecs !

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Shiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De Grace

DERNIERS AJOUTS


Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018

ALEATOIRES


Rock Or BustHumanity - Hour 1There Will Be A LightSilence YourselfFurther ComplicationsAmphithéâtre - ViennesConcrete And GoldSome Girls

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration