Accueil > Article

Savages - Silence YourselfImage (2013)

Pistes :

1. Shut Up
2. I Am Here
3. City's Full
4. Strife
5. Waiting for a Sign
6. Dead Nature
7. She Will
8. No Face
9. Hit Me
10. Husbands
11. Marshal Dear 

Musiciens :

Jehnny Beth (chant) - Gemma Thompson (guitare) - Ayse Hassan (basse) -Fay Milton (batterie)

Critique :

Si beaucoup lui prêteront les influences de grands classiques du post-punk, Siouxie & The Banshees et Joy Division en tête, Savages est avant tout un quartet féminin londonien qui donne, avec Silence Yourself, une sacrée leçon de rock & roll virile, foutument VIRILE. Messieurs, rangez poings et queue, les femmes prennent le pouvoir avec un culot dévastateur.

Formé fin 2011 plus ou moins sur les cendres du duo John & Jehn, Savages livre moins de 2 ans plus tard ce premier disque, dont la maturité laisse de marbre. Silence Yourself est la fusion des atmosphères glaçantes de la new wave croisées à l’incandescente brutalité du punk. Dans un délire de comptoir, on lâcherait bien une aberration du genre « les Stooges et Suicide produits par Ian Curtis… ». Bref, une boucherie bien orchestrée, bien composée, bien produite et magistralement interprétée par le chant divinement possédé de Camille Berthomier aka Jehnny Beth (comédienne française, soit dit en passant). Une énorme baffe aussi forte que rare.

Les lignes de basses vrombissent comme des moteurs de dragsters, les guitares lâchent des riffs gras comme du saindoux et la batterie tranche comme un hachoir. L’ambiance est à la démesure, Savages donne un tempo urgent et bestial qui risque de rendre hystérique plus d’un quidam dans les salles (« City’s Full », « I Am Here », « No Face »). La pression ne retombe qu’à la der des ders, sur « Marshal Dear », en guise de repos du guerrier. Formidable morceau jazzy génial et subtile avec, cerise sur le gâteau, un solo de clarinette de Duke Garwood. Du coup, on évite totalement le mauvais goût. Chapeau bas.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Boarding House ReachL'OiseleurFrancis TroubleRare BirdsThe End Of The F***ing WorldWP2Little Dark AgeAmour Chien Fou

DERNIERS AJOUTS


La Carčne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017Interview - 13.12.2017AccorHotels Arena - 03.12.2017Cabaret Vauban - 29.11.2017

ALEATOIRES


Cabaret Vauban - 19.12.2009Let The People SpeakRun Ar Puns - 20.03.2010Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just SitGreetings From LAYou Gotta MoveBlues FuneralTracy Chapman

SORTIES DU MOIS


12 janvier 2018

Black Rebel Motorcycle Cub – Wrong Creatures

Shame – Songs Of Praise

Panda Bear – A Day With the Homies EP

 

19 janvier 2018

The Go! Team – Semicircle

tUnE-yArDs – I can feel you creep into my private life

The Limiñanas – Twisting the Shadow People

Porches – The House

Strand of Oaks – Harder Love 12-Inch

They Might Be Giants – I Like Fun

 

26 janvier 2018

Django Django – Marble Skies

No Age – Snares Like A Haircut

Calexico – The Thread That Keeps Us

Turin Brakes – Invisible Storm

Nils Frahm – All Melody

Ty Segall – Freedom’s Goblin

Field Music – Open Here

 

2 février 2018

Hookworms – Microshift

The Soft Moon – Criminal

WHY? – Moh Lehan Expanded

 

9 février 2018

Son Lux – Brighter Wounds

Franz Ferdinand – Always Ascending

The Wombats – Beautiful People Will Ruin Your Life

Palm – Rock Island

 

17 février

Belle and Sebastian – How to Solve Our Human Problems (ep Box Set)

Ought – Room Inside the World

The Orielles – Silver Dollar Moment

Loma – Loma

Marlon Williams – Make Way For Love

Robert Earl Thomas (Widowspeak) – Another Age

ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration