Accueil > Article

The Black Crowes - WarpaintImage (2008)

Pistes :

1. Goodbye Daughters Of The Revolution
2. Walk Believer Walk
3. Oh Josephine
4. Evergreen
5. We Who See The Deep
6. Locust Street
7. Movin'on Down The Line
8. Wounded Bird
9. God's Got It
10. There's God In Them Hills
11. Whoa Mule

Musiciens :

Chris Robinson (chant, harmonica) - Rich Robinson (guitares) - Luther Dickinson (guitares, slide) - Adam McDougall (claviers) - Steve Gorman (batterie, percussions) - Sven Pipien (basse, chant)

Critique :

Qui n'avait pas déclaré les Black Crowes définitivement morts ? A commencer par eux-mêmes… Quand on sait le mal que les frangins Robinson ont à bosser ensemble et que le guitariste Marc Ford et le clavier Eddie Harsch ont mis les voiles, qui pouvait donner cher de leur peau ? Mais la résurrection du corbeau est encore plus terrible que celle du phénix. Les Black Crowes n'ont jamais plus sonné comme ça depuis Amorica.

Warpaint est musicalement quasi parfait. D'aucuns pourraient hurler au plagiat tant ce nouvel opus creuse l'énorme sillon tracé par les Stones mais quand c'est fait avec un tel talent, il faut savoir s'incliner. Les parties de guitares de Rich Robinson et du nouveau Luther Dickinson s'entremêlent, l'alchimie et la synergie sont incroyables (« Movin' On Down The Line » par exemple). Chaque riff, chaque accord, chaque soli sont choisis et calés très minutieusement. Chris Robinson se dépasse et chante admirablement de sa voix éraillée, jonglant avec les émotions et la puissance. Le tout enveloppé de claviers, piano et autre Orgue Hammond (chers aux Black Crowes).

Outre « Goodbye Daughters Of The Revolution », « Whe Who See The Deep » (merveilleusement Stonien) ou « Wounded Bird » très rock, l'album garde une tendance plus soft, plus ralentie et scrupuleusement mélodique. Du blues très sudiste sur « Walk Believer Walk », des ballades country blues (« Oh Josephine », « Locust Street »), du rhythm n' blues authentique (« God's Got It »)… et tout cela administré avec une cohérence à toute épreuve. Warpaint a toute les qualités des albums qui s'apprécient dès la première gorgée, tout en se bonifiant avec le temps. Alors pour un groupe à moitié mort, à moitié renouvelé et à moitié sur le retour, la réussite est plus que totale. Qu'en serait-il si le groupe était vraiment en forme Messieurs les détracteurs ?

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


TenderlessRaw HoneyLet's RockHelp Us StrangerOffice PoliticsFurtherStupor MachineSeeing Other People

DERNIERS AJOUTS


Le Bataclan - 13.05.2019Armorica - 09.03.2019Interview - 05.02.2018L'Etage - 26.01.2019Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018

ALEATOIRES


1987Cabaret Vauban - 09.07.2008God Willin' & The Creek Don't RiseLive at the Bloomsbury TheatreLove At First StingLive At The Grand Olympic AudiWasting LightPogonoz

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration