Accueil > Article

The Raconteurs - Broken Boy SoldiersImage (2006)

Pistes :

1. Steady As She Goes
2. Hands
3. Broken Boy Soldier
4. Intimate Secretary
5. Together
6. Level
7. Store Bought Bones
8. Yellow Sun
9. Call It A Day
10. Blue Veins


Musiciens :

Jack White (guitare, claviers, chant) - Brendan Benson (guitare, claviers, chant) - Jack Lawrence (basse) - Patrick Keeler (batterie, percussions)

Critique :

The Raconteurs est vraisemblablement le groupe qui a le plus excité les foules en 2006. Parfois qualifié de « supergroup », les Raconteurs ont bénéficié, au départ, de l'image extrêmement positive de Jack White. Le projet du groupe est d'ailleurs parti d'une première compo entre ce dernier et le songwriter Brendan Benson, qui lui aussi connaît le succès, même si plus modéré que son partenaire des White Stripes. Tous deux viennent de Detroit, et complètent le groupe avec Jack Lawrence et Patrick Keeler des Greenhornes, eux aussi de Detroit.

Jack White est un artiste extraordinairement prolifique, sûrement l'un des plus talentueux de ces 10 dernières années. Les Raconteurs lui permettent ici de s'essayer dans une configuration nouvelle et moins minimaliste que les White Stripes. Broken Boy Soldier n'est pas uniquement l'album de White, mais bien le résultat des talents conjugués avec Brendan Benson. En conséquence, l'album est plus nuancé, et propose soit des titres pop, plus chers à Benson, soit du rock plus engagés, proches de Led Zeppelin. Broken Boy Soldier est directement lancé sur le single phare du groupe, première composition des deux hommes, « Steady As She Goes ». Pas grand-chose à dire, le riff accroche, le refrain est immédiat, ce morceau est bon et a connu le succès qu'il méritait. « Hands » continue de balancer du gros son, avec un double chant et quelques solis acerbes. Puis enchaînement sur le tire éponyme, « Broken Boy Soldier » a l'ambiance très Zeppelinienne. D'ailleurs le chant égosillé de Jack White se rapproche étrangement de celui de Robert Plant. Pour rester côté rock n' roll, un peu plus loin, « Level », développe une mélodie basée sur un riff très lourd et gras, avant de balancer un refrain soutenu par un piano électrique (type Wurlitzer ou Rhodes), un bon morceau pesant.

Côté pop, « Together » remporte la palme. Une carresse de Rhodes, un chant de songwriter, un refrain en bis repetita, et une mélodie sublime. Broken Boy Soldier contient également quelques incursions dans l'univers du folk, avec notamment, l'excellente « Yellow Sun ». On ressent sur ces morceaux que la collaboration entre les deux hommes tire toute sa quintessence, là où les titres plus rock penchaient vraiment vers Jack White. Au final, ce premier opus impressionne et se révèle être bien autre chose qu'un « tube à essai » pour artistes. On découvre en effet une une palette de très bons morceaux bien composés. Vivement la suite !

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


FLIGHTEarthHeaven To A Tortured MindThe New AbnormalCoups BasThe Night ChancersGigatonYou Know, Im Not Going Anywhere

DERNIERS AJOUTS


Une Bonne CarcasseCabaret VaubanCasino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carne - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019

ALEATOIRES


Burn The MapsNuclear DaydreamMedsSuperunknownAvel Vor - 05.12.2014Beck Bogert & AppiceKings Of The WorldsWish You Were Here

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration