Accueil > Article

Arthur H - ShowtimeImage (2006)

Pistes:

1. La Femme Maquillée
2. Les Pieds Nickelés
3. Est-Ce Que Tu Aimes ?
4. The Lady Of Shanghai
5. Le Chercheur D'Or
6. Sous Le Soleil De Miami
7. On Rit Encore
8. Alabama Song
9. Ma Dernière Nuit A New York City
10. Adieu Tristesse
11. Le Destin Du Voyageur
12. Confessions Nocturnes

Musiciens:

Arthur H (chant) - Nicolas Repac (guitare, flûte) - Jérôme Goldet (basse, contrebasse) - Patrick Goraguer (batterie) - Albin De La Simone (claviers)

Critique:

Une voix éraillée, rauque, une voix de crooner en somme... Des textes poétiques, un monde décalé, un univers de voyage, Arthur H est un songwriter français, un Tom Waits ou autre Neil Young de l'hexagone. Voilà un peu plus d'un an qu'est sorti son dernier album en date, Adieu Tristesse. Une réussite incontestable, un disque fantastique. C'est d'ailleurs pour lui que Arthur H est parti sur les routes, et que ce premier live de l'artiste, Show Time, est arrivé dans les bacs.

La setlist choisie rend, en majorité, hommage à ce dernier opus, et ce n'est pas une tare. Un album aux ambiances de farwest. La puissance émotionnelle de ce live est incroyable. D'abord les musiciens sont vraiment fabuleux. Ambiance cabaret, musique de cabaret, c'est une mixture bluesy et jazzy chantée à merveille par un artiste plein de retenue. Et puis, Arthur H a souhaité faire apparaître quelques uns de ses duos. Le premier, bien entendu, avec M, « Est-Ce Que Tu Aimes ». Les deux voix se calent impeccablement, le funk prend le dessus, et M lâche le son accrocheur de sa guitare. On retrouve également un duo avec Pauline Croze sur une version magnifique de « Sous Le Soleil De Miami », puis avec son père, Jacques Higelin, sur « Le Destin Du Voyageur ».

Le rythme monte un peu plus sur la funky « Ma Dernière Nuit à New York City », et le son du Fender Rhodes rajoute cette touche de magie incroyable, sur ce morceau atypique. Dans son allure, et son univers, Arthur H est définitivement un artiste rock... et pour finir de le celler, et rendre hommage à un autre grand poète, il reprend très énergiquement le « Alabama Song » des Doors. Et, comme sur Adieu Tristesse, Show Time se termine sur « Confessions Nocturnes »... La nuit peut être belle après ça...

Note Rocklegends: 4½ /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


GigatonYou Know, Im Not Going AnywhereDixie BlurNever Not TogetherThe Slow RushDbranchBrothers In IdealsColorado

DERNIERS AJOUTS


Une Bonne CarcasseCabaret VaubanCasino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carne - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019

ALEATOIRES


Interview - 27.10.2010DistorlandPeter Doherty & The Puta MadresLive At The Elysée MontmartreBorn Under A Bad SignIn It For The MoneyKasabianClosing Time

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration