Accueil > Article

Dixie Dregs - What IfImage (1978)

Pistes :

1. Take It Off the Top
2. Odyssey
3. What If
4. Travel Tunes
5. Ice Cakes
6. Little Kids
7. Gina Lola Breakdown
8. Night Meets Light




Musiciens :

Steve Morse (guitare) - Andy West (basse, Fender Bass) - Mark Parrish (claviers) - Rod Morgenstein (batterie) - Allen Sloan (cordes, violon)

Critique :

Formé au milieu des années 70, Dixie Dregs est un groupe composé de 5 musiciens de haut vol, tous unis pour jouer une musique très éclectique et très technique. S'il fallait résumer l'ensemble des influences sous un style un peu plus conventionnel, Dixie Dregs a souvent été positionné comme groupe de rock progressif... ce qui, dans l'absolue, et aux vues de tout ce que regroupe le rock progressif, n'est pas faux. Pour être un peu plus précis, le groupe est formé d'un guitariste, et leader, Steve Morse (depuis les années 90, il est le remplaçant de Blackmore au sein de Deep Purple), un bassiste, un clavier, un batteur, et un violoniste. Ce sont effectivement tous de grands musiciens, techniquement assez prodigieux. Alors, durant tout l'album, on parcourt le rock, le hard, le jazz, le funk, le folk, la country, le rock sudiste, ... Un sérieux mélange explosif, un déluge d'improvisations ultra bien orchestrées, et 8 titres instrumentaux, uniquement, qui donnent un aperçu de leurs capacités à créer et à jouer.

Car avant de jouer, comme toujours, il a fallu composé. Et là, on ne peut que contempler et applaudir le talent de Steve Morse qui, à lui seul, a composé la plupart des titres, et surtout, les meilleurs! Les architectures des morceaux sont assez complexes. Comme souvent dans les groupes de fusion, de jazz rock ou de progressif, les multiples écoutes répétitives sont obligatoires. Très souvent sur leurs titres, les mélodies sont très loins d'être immédiates, comme on a l'habitude d'entendre sur de la pop, ou même avec certains riffs de hard. D'ailleurs, plusieurs de ces morceaux cassent le rythme et font, à plusieurs reprises, rupture totale entre les différentes parties. Et même si les structures sont assez complexes, mais parfaitement maîtrisée, on retrouve tout un tas de passages jubilatoires… Du riff hard offensif sur « Take It Off The Top », du planant et du Rhodes sur « What If » ou du jam funky sur « Ice Cakes »… Chaque instrument est calibré à la perfection, à la note près. Ce qui ne manque pourtant pas de spontanéïté, et ne semble pas être un étalage de technique, mais une vraie leçon de feeling !

What If est un album complètement dingue, libéré de tous complexes par ses musiciens et géniaux compositeurs, incompréhensible au départ, choquant avec l'intronisation inhabituelle du violon, mais au fil des écoutes il se révèle comme l'un des albums marquants de cette fin de décennie 70.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Arthur BuckSparkle HardLes Matins Mauves (Qui Font Suite Aux Nuits Blanches)Tell Me How You Really FeelWorld's Strongest ManTranquility Base Hotel & CasinoWe The People Of The SoilBoarding House Reach

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 06.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017

ALEATOIRES


LuluThe Captain And MeGrand NationalRory GallagherThe Alternative To LoveLive At RockpalastNever Mind The BollocksVolta

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration