Accueil > Article

Arcade Fire - Neon BibleImage (2007)

Pistes :

1. Black Mirror
2. Kepp The Car Running
3. Neon Bible
4. Intervention
5. Black Wave/Bad Vibrations
6. Ocean Of Noise
7. The Well & The Lighthouse
8. (Antichrist Television Blues)
9. Windowsill
10. No Cars Go
11. My Body Is A Cage

Musiciens :

Win Butler (guitare, chant) - Régine Chassagne (batterie, chant, accordéon, piano,…) - William Butler (claviers, basse, percussions) - Timothy Kingsbury (guitare, basse) - Richard Reed Pary (organ, claviers, guitare) - …

Critique :

Arcade Fire est LE groupe qui a fait le plus parler le monde du rock, au milieu des années 2000, depuis la dernière révélation des énormes White Stripes. S'il émerge une variété, aussi pléthorique qu'indigeste, de groupe pop rock tous les ans, une ou deux formations ressortent du lot, et une énorme révélation apparaît tous les cinq ans environ… la dernière en date vient donc de Montréal. En 2004, la sortie de Funeral a provoqué un raz de marée de critiques élogieuses qui s'est propagé sur le net comme un incendie dans une forêt. Un million de disques se sont écoulés. A ne rien comprendre, si le public s'abreuve souvent de soupe populaire (ndlr : rien à voir avec l'association), il sait adopter parfois des groupes comme Arcade Fire, qui sont à 1000 lieux des mécanismes commerciaux, et des stéréotypes radiophoniques… Si bien qu'aujourd'hui, les canadiens remplissent deux dates à l'Olympia, en 2007, en quelques heures à peine.

Alors quand Neon Bible, second album du groupe pointe le bout de sa galette, les yeux sont rivés sur les canadiens. Le plus terrible, c'est qu'ils n'ont pas l'air de vivre sous pression, et semblent vouloir continuer avec un sens du détail et de la désinvolture au-dessus du lot. Rien, ni personne, ne peut actuellement ébranler la ligne directrice d'Arcade Fire. Neon Bible a été enregistré dans un tout nouveau studio acheté par le groupe, qui n'est d'autre qu'une ancienne chapelle. Arcade Fire perpétue ainsi sa tradition non-conformiste, en décalage permanent. Comme sur le premier opus, on retrouve ce style indéfinissable, au caractère un rien grandiloquent. De multiples arrangements, surabondance d'instruments, un orgue d'église en fond (et pour cause…). Ce second essai est peut-être un peu moins aventureux que le premier, dans les différentes orchestrations, un peu atténuées, mais les canadiens ont su éviter le piège de la surenchère ou de la baisse de régime. Si la surprise est, par définition, moins grande que sur Funeral, Neon Bible est un album de qualité assez éblouissante. Dès « Black Mirror », on sent l'emprise de la musique des Arcade Fire. De belles montées en puissance, le chant larmoyant, un peu dissonant de Win Butler, et surtout une prestance musicale intacte, à l'image du fantastique « Intervention ». Arcade Fire, c'est aussi cette dose incroyable d'émotion et de fulgurance avec des titres comme « Ocean Of Moise » ou « Windowsill ». Définitivement, Neon Bible, est l'album qu'il fallait enregistrer suite au déjà légendaire Funeral.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Arthur BuckSparkle HardLes Matins Mauves (Qui Font Suite Aux Nuits Blanches)Tell Me How You Really FeelWorld's Strongest ManTranquility Base Hotel & CasinoWe The People Of The SoilBoarding House Reach

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 06.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017

ALEATOIRES


How The West Was WonDiamonds On The InsideThis Is My Truth Tell Me YoursMorrison HotelAngel DustThe Sophtware SlumpLive At Third Man RecordsLe Liberté - 29.01.2010

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration