Accueil > Article

Eiffel - Cabaret Vauban - 22.03.2007Image (2007)

Crédit Photo:

Hervé LE GALL - Cinquième Nuit

Romain Humeau au Vauban.

Commentaires:

Cabaret Vauban, Brest - 22 mars 2007

Commentaires:

Un jeudi soir très électrique!

Le crachin est parti en cette fin de journée. On se dirige tranquillement vers le Vauban, sans savoir réellement ce que l'on va y trouver… ou presque ! En effet, on vient tout juste de découvrir Eiffel, quelques semaines auparavant. N'ayant pas une grande idée de ce que le groupe faisait, j'ai eu l'occasion d'entendre l'excellent album solo de Romain Humeau. Puis au mois de janvier, dans un magasin de musique, j'ai posé le casque sur mes oreilles, pour l'écoute de Tandoori. Et là… l'histoire commence. Je découvre ce putain de disque, qui me confirme ce putain de chanteur qu'est Romain Humeau, mais aussi un parolier de talent. Une sorte de coup de foudre pour ce groupe électrique au rock sans faux semblants. Quelques semaines plus tard, on se retrouve donc, deux billets en poche, sur le chemin du légendaire Cabaret Vauban pour y voir le groupe.

Prévu à 21h (avec la marge de sécurité), Eiffel débarque sur scène à 21h45… Le Vauban n'est pas plein, mais, peu à peu, l'espace devant la scène se remplit. Et le groupe engage sur « Shalom », avec un son assez saturé, et pas très bien réglé sur ce premier titre. Mais dès le riff plaqué de « Au Néant », c'est parti sur des rails, impeccable. Le set est très électrique, définitivement rock et enragé. Un batteur, un bassiste, Estelle Humeau à la Gibson SG, pour les soli, Romain au chant et aux Stratos. La majeure partie de la setlist est composée de titres du dernier album, dans des versions un peu plus détonantes, et quelques ballades bruitistes. « Ma Part d'Ombre » ou « Saoûl » envoient une pure décharge dans le cabaret. La reprise de « Modern Love », de Bowie, est chargée d'émotion, et Romain Humeau de continuer la belle démonstration de son anglais vulnérable sur « Loony Tune For The Moon ». Les nouveaux titres sont au poil pour la scène, et Humeau pousse la voix à n'en plus finir sur « Tes Vanités », « Qu'ai-Je Donc à Donner » ou d'autres titres plus anciens comme l'excellente « Inverse-Moi ». Sa voix est une véritable claque ! Le groupe se retire une première fois sur « Sombre » avant de revenir sur un premier rappel… « Tandoori » et ce putain de morceau, « Hype », avec sa rythmique clavier inspirée des Who. Le dernier rappel clôture le concert par l'ultime morceau de l'album Tandoori, « Une à Une ». Avec autant de sueur, de décibels lâchés, mais également un échange sympa avec un public multi générations, Eiffel a su convaincre un auditoire étonnamment calme et (parce que ?) à jeun ! Connu mais inconnu finalement, Eiffel mérite un bel avenir avec un peu plus de reconnaissance.

Jean Jean

Setlist :

Shalom
Au néant
Ma part d'ombre
Qu'ai-je donc à donner ?
Saoûl
Modern Love
Ne respire pas
Loony tune for the moon
Belle de jour
Dispersés
Inverse-moi
Bigger than the biggest
Les yeux fermés
Tes vanités
Avec des si
Sombre

Rappel 1 :

Tu vois loin
Paris-minuit
Tandoori
Hype

Rappel 2 :

Une à une

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


YarolShiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise Vibration

DERNIERS AJOUTS


Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018

ALEATOIRES


West Rider Pauper Lunatic AsylumRubber FactoryChickenfoot IIICabaret Vauban - 04.05.2010Rock Dust Light StarBoys Don't CryMetallicaLive At Leeds

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration