Accueil > Article

Lana Del Rey - Born To DieImage (2012)

Pistes :

1. Born To Die
2. Off To The Races
3. Blue Jeans
4. Video Games
5. Diet Mountain Dew
6. National Anthem
7. Dark Paradise
8. Radio
9. Carmen
10. Million Dollar Man
11. Summertime Sadness
12. This Is What Makes Us Girls
13. Without You
14. Lolita
15. Lucky Ones

Musiciens :

Lana Del Rey (chant) - ...

Critique :

En ce début d'année 2012, la jeune américaine a les yeux du monde entier rivés sur sa rousse crinière. Certains médias ne manquant pas de titrer « Lana Del Rey fait mieux que David Guetta », rapport au nombre de ventes de son album en première semaine. Ça fait froid dans le dos. Et les révélations s'enchaînent. Lana Del Rey serait-elle un pur produit marketing ?

Le buzz outrancier qui a suivi la parution du single « Video Games » sur le net l'an passé n'a pas manqué de séduire et d'agacer. Ce qui est sûr c'est que Lizzy Grant aka Lana Del Rey a subi une véritable transformation depuis son premier maxi sorti en 2009 et passé inaperçu. Ses prestations lives plus qu'approximatives ont également donné de quoi écrire à ses détracteurs...

Pourtant, peu importe la forme, Born To Die ne laisse pas indifférent. Difficile à manœuvrer, complexe à décortiquer et ce disque est une plaie pour le rock critic. Les directions et influences sont tellement hétéroclites - et parfois antagonistes - qu'il est possible d'adorer Born To Die un instant et de le détester la minute suivante. Bien sûr, on a du mal à imaginer qu'un tel album qui repose sur une production prodigieusement grandiloquente pourrait avoir été entièrement composé dans la minuscule chambre d'une ado introvertie. Quoique, le génie ça existe. Lana déroule donc quinze morceaux très inspirés d'univers cinématographiques mixant dans un écrin de cordes des inspirations soul, r&b, pop, électro et hip hop. Et quinze, c’est trop… Il faudra sans conteste piocher les meilleures idées (« Off The Races », « Blue Jeans », …) en écartant les chansons indigestes (« Lolita », « Dark Paradise »). Et oublier les quelques niaiseries écrites par une ado en mal d’amour.

Dans le fond, Born To Die dégage une atmosphère pesante, transpirant une certaine forme de déséquilibre de son auteur - interprète. Comment finiras-tu Lana ? Bien j'espère.

Note Rocklegends : 3 /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Everything Not Saved But Lost, Pt. 1CrushingDrift CodeTip Of The SphereHappy In The HollowYarolShiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful Army

DERNIERS AJOUTS


Armorica - 09.03.2019Interview - 05.02.2018L'Etage - 26.01.2019Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018

ALEATOIRES


Face To FaceWiredCabaret Vauban - 16.04.2013Run Ar Puns - 07.06.2008Wig Out At JagbagsLa Gaite Lyrique - 26.09.2013RevolucionAnna Calvi

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration