Accueil > Article

Miles Kane, Miossec, Shaka Ponk, ... - Fête Du BruitImage (2012)

Crédit photo :

 

© Jean Jean

 

Date et lieu :

 

Festival La Fête Du Bruit, Landerneau - 11 août 2012

 

Compte rendu :

Après une soirée électro le vendredi soir, la Fête du Bruit accueillait une programmation rock bien choisie et équilibrée. Le soleil tape encore ce samedi, un peu moins que la veille, mais un bon 25° s'abat sur la Petite Palue. De quoi faire couler des litres de bières qui ont déjà imbibé la quinzaine de miliers de festivaliers en plein milieu de journée.

Merzhin vient tout juste de fêter ses quinze ans d'existence ici, à la maison, à Landerneau. Et quelques minutes plus tard, les Stranglers envoient les premières notes d'un bon concert. Carré, taillé dans le rock 70's et 80's par des (qui a dit vieux ?) briscards qui ont baroudé depuis près de quarante piges. Bien sûr, pour une partie du public, le clou du spectacle restera « Always The Sun », fameux single des anglais. Mais les Stranglers ont aussi sorti de leur besace une reprise rageuse des Kinks « All Day And All Of The Night ». Bien vu.

Madame Ringer est aussi là ce soir. Oui, Madame, appelez-la Madame. Car Catherine a la classe et une bonne humeur communicative sous le soleil. Elle annonce d'entrée la couleur : elle jouera, avec son groupe, un répertoire mêlée de ses efforts solos et de quelques classiques des Rita Mitsouko, bien sûr. Le set est plutôt rock et groovy, bien calibré par un groupe de talent. A la droite de Catherine, un minot d'une vingtaine de piges au compteur, coiffé d'un chapeau melon, lunettes noires et guitare à la main. C'est Raoul Chichin, le fils de qui vous savez quoi. Mais le môme assure, Gibson ou Grestsch à la main, il n'a pas volé sa place. Quant à Catherine la diva, elle n'a strictement rien perdu de sa voix. « Ce soir on va s'aimer encore » chante-t-elle dans « Prends-Moi » et on est bien parti pour la croire. Le final sur « C'est Comme Ca » clôture comme il faut un set foutrement réussi... dans la joie, l'ivresse et l'allégresse. Chapeau Madame.

Miossec est dans le bourg ? Hé ouai. Avec les inoxydables Santa Cruz en back office pour envoyer du steak, le set rock de Miossec est sans concession. Festival ou non, la setlist fera la part belle à Chansons Ordinaires, son dernier album. « Mais qu'est-ce qu'on fout dans un festival bordel », Miossec ironise mais ne plaisante pas. Ce soir c'est sérieux, la pléthore de mecs bourrés qui ne l'ont pas vu depuis une décennie n'en reviennent pas : ce mec est aussi à jeun qu'une petite vieille un jour de prise de sang. Le set est carré, bestial, mêlant habituelles « vieilleries » (selon les dires du brestôa) et donc quelques unes de ses Chansons Ordinaires. A presque un demi siècle, Miossec - visage buriné et teint mate de la côte nord - a une pêche d'enfer. « C'est sympa le Vauban » lâche-t-il en fin de set, comme un hommage à son pote Charles (présent dans la foule) avant de terminer sur un rappel du terroir avec « Brest » et d'exploser l'audimat sur « Les Bières Aujourd'hui S'Ouvrent Manuellement ».

Il est 21h20 et les Ting Tings sont là. Eux qui avaient loupé la conférence de presse prévue en fin d'après-midi sont bien arrivés. Tant mieux pour les fans. Le duo Mancunien à dégaine de Californiens va livrer un set comme à l'accoutumée, bardé d'électro pop chewing gum pas plus originale qu'une salade Mac Do. Katie White assure la partie show visuel avec ses jambes longues comme des échasses et sa chevelure blonde platine, elle se trémousse efficacement sur les quelques rythmes hip hop-funky. Jules De Martino assume une grande partie des instruments, batterie, claviers, guitare. C'est efficace pour chauffer à blanc le public à la tombée de la nuit mais en réalité assez pauvre musicalement...

Un drapeau carré déplié dans le fond annonce bien la venue de Miles Kane, prévu un peu avant 23h. Il monte sur scène sous l'accueil chaleureux des finistériens. Sapé comme un trader, la honte en moins sur ses épaules, costard trois pièces avec une classe à l'anglaise indéniable. Comme d'habitude (troisième fois pour moi cette année), Miles va livrer un set chaleureux et généreux. L'entame est directe sur « Rearrange » son premier single. La suite est un enchaînement incroyable de titres jubilatoires extraits de son premier album et agrémentée de quelques perles en plus comme l'étonnante reprise « The Responsible » de Dutronc ou « First Of My Kind » véritable bijou de son prochain album. Aussi à l'aise dans des embardées rock couillues (« Inhaler ») que sur des ballades pop british (« Colour Of The Trap »), Kane ressort victorieux après son set lumineux.

C'est l'heure. L'heure de voir Shaka Ponk on stage. Ceux qui sont passés en une année à peine du bas au haut de l'affiche. Ceux qui, par des centaines de concerts plus explosifs les uns que les autres, se sont fait une réputation en béton armé. Le groupe est sur la rampe de lancement, les musicos envahissent la scène, l’écran rond lumineux en fond crache ses premières images de synthèse et le duo chant prend place pour enflammer la Petite Palue. Que c’est beau. Mais que c’est chiant. J’exagère un peu, à peine, mais un peu. Musicalement, c’est assez léger et le public ne semble même pas y trouver tellement son compte. Il faut voir comment leurs potes de Skip The Use avaient labouré le champs sur les coups de 16h l’année dernière. Soyons honnête, au bout de quatre morceaux, je range mes cliques avec mes claques dans mon vieux sac à dos usé par la poussière des champs de festival et je m’en vais, sillonnant les épaves affalées (dans le meilleur des cas) sur les trottoirs. J’ai eu ma dose et de belles surprises.

Et puis finalement, comme dit mon pote Hervé (salut mon pote !), « Je suis là avec mes potes et tout va bien ! ». C’est vrai, on est bien ici.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Shiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De Grace

DERNIERS AJOUTS


Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018

ALEATOIRES


Pretzel LogicApocalyptic LoveGrand FuryA Moon Shaped PoolArena - 07.11.2016Act IIIChrome Dreams IIAmericana

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration