Accueil > Article

Thurston Moore - La Carene - 18.11.2018Image (2018)

Crédits :

 

© Ray Flex

 

Date et lieu :

 

La Carène, Brest – 18 novembre 2018

 

Live report :

 

Toujours plein de surprises, le Festival Invisible et son intarissable envie d’offrir sur un plateau d’argent des artistes hors du commun avait ce soir, pour sa soirée Nature et Tradition, pêché un gros poisson. On ne parle pas de merlu, de vieille ni de dorade grise, on parle de saint-pierre, de thon rouge, d'aiglefin... Thurston Moore (les enfants, mettez la langue entre les dents pour prononcer correctement le « Th » !). Oui, LE Thurston Moore, guitariste absolument génial, membre fondateur de Sonic Youth, esthète du rock bruitiste, des cordes malmenées, des sonorités alambiquées, des mélodies torturées et des arpèges imprévus.

 

Le gars se pointe de son Amérique natale ? Embarquant avec lui deux membres du Thurston Moore Group, pointures internationales : James Sedwards, guitar hero repéré par Jimmy Page himself et Debbie Googe bassiste de Primal Scream et My Bloody Valentines. Décor posé, rien que ça ?

 

Avant tout, c’est Chris Brokaw, un autre musicien américain qui chauffe la salle. Enfin, vu le profil joyeusement apathique et nonchalant du gazier, l’idée même de chauffer la salle doit être rayée de sa vie. Mais très vite, ce guitariste à la technique et aux élucubrations sonores saisissantes fait parler son rock bruitiste entrecoupé, au milieu de son concert, d’un mini set acoustique sur guitare classique. Il reprend notamment du Prince en instrumental ainsi qu’une version du « Ashes To Ashes » de Bowie. Juste splendide. Son ultime morceau, a priori une BO de film, est une véritable apocalypse… un rien dispensable.

 

A quelle sauce va-t-on être mangé ? A priori, pas de batterie, donc pas de Thurston Moore Group ! Donc pas de Rock N Roll Consciousness, l’EP sorti l’an dernier ? Pas de rock alternatif, parfois déstructuré mais souvent délicieusement bestial ?

 

A la surprise générale, ce n’est pas un combo deux guitares et une basse, mais bien trois guitares, Debbie ayant chaussé également la six-cordes. Pour le reste, Thurston et James enfourchent tous les deux une Fender 12 cordes. Le set démarre, en instrumental total (le micro est exilé sur un coin de la scène) pour s’arrêter… 45 minutes plus tard ! Le morceau s’étire donc comme une anguille électrique, tortueuse, vicieuse et imprévisible. Oh my fuckin God ! En fait, Thurston est venu présenter à Brest un concept. Ce soir, il a clairement pris la casquette de métronome, presque chef d’orchestre, il lançait les mélodies, impulsait les changements, fragmentait les actes. Et ses acolytes, affûtés comme des fins limiers, suivaient comme un orchestre bruitiste. Monté comme une pièce de théâtre musicale, cette longue démonstration proposait des actes brillants et d’autres inaudibles (10 minutes à poser les têtes guitares de guitare sur les amplis pour dégueuler du larsen…). Du Thurston Moore dans toute sa splendeur. Bien entendu, j’aurais absolument adoré entendre son groupe jouer « Speak To The Wild », « Smoke Of Dreams », « Exalted » ou « Turn On ». Mais respect, c’est une facette de l’artiste.

 

En toute fin, le groupe se retire et seul Thurston Moore revient pour jouer sur sa Jazzmaster « Germs Burn » de mémoire. Et là, encore, ça sonne bien ! Si on avait eu le droit à tout ça… Mais Thurston « Sonic Youth » Moore est venu à Brest même. Et l’histoire improbable de sa venue à Brest est à lire ici. Mythique.

 

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Shiny et Oh So Bright, Vol. 1Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De Grace

DERNIERS AJOUTS


Run Ar Puns - 12.12.2018La Carene - 18.11.2018Espace Malraux - 14.11.2018Le Quartz - 27.10.2018Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018

ALEATOIRES


Face To FaceKeep MovingThe Lamb Lies Down On BroadwayFire Of LoveMidnight SonThe GetawaySee You On The Other Side Megatonnique Rock Critic

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration