Accueil > Article

M (Mathieu Chédid) - ÎlImage (2012)

Pistes :

1. Elle
2. Le Film
3. Mojo
4. Laisse aller
5. Baïa
6. Faites-moi souffrir
7. Machine
8. La vie tue
9. La Grosse Bombe
10. La Maison de Saraï
11. Océan
12. Oualé

Musiciens :

Mathieu Chédid (guitare, ; chant) - Brad Thomas Ackley (basse, guitare) - Lawrence Clais (batterie)

Critique :

Quand on a créé un univers aussi prodigieux et fantasmagorique que celui de M, rien n'est plus compliqué que de se réinventer et de se renouveler au bout d’un moment. Car en une quinzaine d'années, Mathieu Chédid est devenu l'un des artistes les plus en vue et les plus respectés de notre bon vieil hexagone. Incroyable guitariste, fantastique compositeur, poète décalé, chanteur à la voix singulière et bête de scène, M a tout du grand mythe. Et la notoriété lui sied à merveille. N’allez pas croire, ceci n’est pas un manifeste uniquement un avis, un ressenti propre et net.

Et pourtant, malgré toutes ces belles paroles et critiques dithyrambiques, Îl est un album décevant et frustrant. Et surtout déboussolant et ce, à plusieurs titres malheureusement. Tout d’abord, M promettait un album animal et son premier single « Mojo » au riff acéré sonnait vraiment comme l’opportunité de découvrir la face rock cachée de M. Rendez-vous manqué. Volontairement, Mathieu provoque comme un retour au ludique, au coup de folie et à la liberté totale mais cette volée de titres hétérogènes au possible forment un album encore plus incohérent qu'un best of... les bonnes chansons en moins. Le constat est certes peu élogieux et les traits un rien forcés mais c'est bien là l'autre regret, Îl manque profondément de vraies bonnes chansons solidement fondées sur des mélodies grisantes et enlevées par des paroles poético-délirantes du plus bel effet. Tout y est trop inconstant, trop éclaté et trop gavé de genres et de clichés pour être crédible. Les chœurs dispensables de Vanessa Paradis sur un « Je Suis Venu Te Dire Que Je M’En Vais » latino (« Bahia »), le jazz manouche hors sujet (« La Maison de Saraï ») arrive comme un cheveux sur la soupe, le folk hébété (« Laisse Aller ») et la variétoche indigeste (« La Vie Tue ») parachèvent un tableau peu glorieux. Ce grand écart fait mal aux adducteurs.

M devrait-il enfin raccrocher le folkore et laisser place à son double ? Encore une fois, le constat semble un peu rude mais on n’est malheureusement plus déçu par ceux qu'on aime...

Note Rocklegends : 2½ /5

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Arthur BuckSparkle HardLes Matins Mauves (Qui Font Suite Aux Nuits Blanches)Tell Me How You Really FeelWorld's Strongest ManTranquility Base Hotel & CasinoWe The People Of The SoilBoarding House Reach

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 06.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carčne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery BallroomLa Carene - 17.02.2018Interview - 29.11.2017

ALEATOIRES


Butterfly HouseStade de FranceElectric ChubbylandSubhumanSchool's OutThe Real ThingPeter Green's Fleetwood MPod

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration