Accueil > Article

Noir Désir - DébranchéImage (2020)

Pistes :

 

Disque 1 / 33 tours

 

01. Si rien ne bouge

02. Le vent nous portera

03. L’homme pressé

04. Des visages des figures

05. Les écorchés

06. À l'envers à l'endroit

07. Song for JLP

 

Disque 2 / Maxi 45 tours

 

01. Un jour en France

02. Fin de siècle

03. Song for JLP

04. Back to you

 

Musiciens :

 

Bertrant Cantat (chant, guitare, harmonica) - Denis Barthe (batterie) - Serge Teyssot-Gay (guitare) - Jean Paul Roy (basse)

 

Chronique :

 

Sorti de nulle part, du chapeau peut-être, d’un contrat resté inachevé ? Qui sait. Quelques jours avant sa sortie, l’information apparaît, presque furtivement sur la toile. Noir Désir sortira un album live acoustique le 24 janvier. Point barre. Selon Le Parisien, tout le groupe à l’exception de Serge Teyssot-Gay a collaboré à l’album, aucun d’entre eux ne voulant se livrer à l’exercice de la promotion. Ici comme toujours, nous ne parlons que de musique, rien d’autre. 

 

Cela faisait combien de temps que nous n’avions pas entendu du matos nouveau de Noir Désir. Pas loin d’une décennie. Et celui-là arrive sans crier gare ! Il s’agit en fait d’un double live, le premier comprenant 7 titres enregistrés en 2002 pour une radio à Milan et le second, un EP 4 titres enregistré durant la tournée 666.667 Club, en 1997 à Buenos Aires. Etonnamment, ces enregistrements sonnent un peu comme de vieux bootlegs – disques pirates – soundboard recording. Ils fleurent bon les foires aux disques, celles qu’on écumait au début du millénaire à la recherche d’un live de Noir Désir aux Eurockéennes ou au Paleo Festival. Débranché commence par aligner quelques perles immuables du merveilleux Des Visages Des Figures, dont la chanson titre, Le Vent Nous Portera et A L’Envers à L’Endroit, qui se prêtent très facilement à l’unplugged. Arrangements à pas feutrés, voix écorchées, esprit authentique, les grandes heures de Noir Désir remontent à la surface. Pour le reste, la tracklist peut diviser, tant certains morceaux très puissants et électriques comme « L’Homme Pressé » (qui dézingue ici Berlusconi) ou même « Les Ecorchés » pouvaient laisser place à quelques chansons plus nuancées comme « Marlène », « A Ton Etoile » et quelques autres poignantes. Mais dans l’interprétation, ces chansons mises à nues et habitées par la voix, corps et âme, de Bertrand Cantat soulèvent toujours un vent d’émotion.

 

Sur l’EP de la tournée 666 .667 Club, même constat : « Un Jour En France » et « Fin De Siècle » n’ont pas leur meilleur rendu sans la guitare corrosive de Sergio. « Septembre En Attendant » avait toute sa place, « Ernestine » également. D’autant que, sur ces quatre titres, la captation sonore est à la fois authentique mais plutôt décevante pour un live officiel. 

 

Vibrons tout de même, encore une fois.

 

Note Rocklegends : 3½ /5

 

Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


DébranchéBrothers In IdealsColoradoKiwanukaEverything Not Saved But Lost, Pt. 2Two HandsHot MotionMaking Sense Of 8

DERNIERS AJOUTS


Casino de Paris - 04.02.2020Run Ar Puns - 31.01.2020La Carene - 15.11.2019La Carène - 30.10.2019Interview - 13.09.2019Jeudis du Port - 15.08.2019Jeudis du Port - 25.07.2019Interview - 18.07.2019

ALEATOIRES


Elysee Montmartre - 23.01.2017One Way OutLiveTill The Sun Turns BlackUnpluggedThe GetawayA Tout Moment50 ans du Vauban - 01.11.2012

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration