Accueil > Article

Robert Plant - Mighty RearrangerImage (2005)

Pistes :

1. Another Tribe
2. Shine It All Around
3. Freedom Fries
4. Tin Pan Valley
5. All The Kings Horses
6. The Enchanter
7. Takamba
8. Dancing In Heaven
9. Somebody Knocking
10. Let The Four Winds Blow
11. Mighty Rearranger
12. Brother Ray

Musiciens :

Robert Plant (chant, harmonica) - John Baggott (claviers) - Clive Deamer (batterie) - Justin Adams (guitare, basse) - Skin Tyson (guitare, basse) - Billy Fuller (basse)

Critique :

Au fil des années, après le clash de Led Zeppelin, ca n'a jamais été évident pour Robert Plant de se remettre à flot dans une carrière solo en demi teinte... parsemée d'albums moyens voire presque médiocres pour certains. Le spectre du Zeppelin planait au-dessus de ses épaules, et les quelques exercices réussis par le talentueux chanteur l'ont été, en partie, grâce à de nouvelles (et sporadiques) collaborations avec l'éternel Jimmy Page (sur l'album/live No Quarter).

Mais le rideau est enfin tombée, le génie qui sommeillait en lui depuis quelques années est ressorti pour réaffirmer toute la dimension d'un artiste tel que Robert Plant. Il dégage toujours cette force tranquille et cette profondeur d'âme très appréciable. Libéré, Plant propose un album de 12 titres, supportés par The Strange Sensation, groupe chevronné qui l'avait déjà accompagné sur Dreamland. Et au final, les choses sont claires: Mighty Rearranger est riche de morceaux variés, extrêmement bien composés et joués, dans des styles pourtant bien différents.

Plant revient sur toutes les influences musicales qui le font vibrer depuis le début de sa « carrière »: ses amours du début, du folk soyeux pimenté par ses éclairs vocaux (« All The King's Horses »), du blues électrique, à mi-chemin entre le classique et le contemporain. Il revient également au rock pur et dur, avec quelques morceaux agressif, aux riffs zeppeliniens (« Freedom Fries »…), qu'il interprète d'une voix rajeunie de dix ans (avec ces montées aigues et cet enregistrement du chant qui semble être éloigné, avec un peu d'écho. Parfois proche du hard et du Led Zep (« Tin Pan Valley »!), Robert Plant démontre sa maîtrise de tous les styles. Dans ce pêle-mêle musicale on retrouve également quelques rajouts de sonorités électro, et bien évidemment des titres plus tribaux, aux couleurs du monde (« Another Tribe »... un mélange raffiné et exceptionnel. Avec un retour en arrière de quelques années, on peut affirmer objectivement que Robert Plant n'avait pas chanté aussi bien depuis Led Zeppelin! Ca force l'admiration.
C'est donc très excitant de voir le contraste entre les anciens artistes et les nouveaux... les nouveaux qui veulent se rapprocher des 60's - 70's, et les anciens qui, paradoxalement s'aventure vers de nouvelles rives... car l'exercice de Plant était à la fois périlleux mais très haut en expérimentation.
Un album solide comme un (…comme du) rock, sincère, et très objectivement l'un des meilleurs disques de 2005.

Jean Jean

SUR LE SITE


Bio Albums Lives DVD Livres Jeunes Talents Concerts Rock français

RECHERCHE


NOUVELLES SORTIES


Anthem Of The Peaceful ArmyJassbustersGood DayFor EverMichael Nau & The Mighty ThreadRaise VibrationCoup De GraceMove Through The Down

DERNIERS AJOUTS


Rock Werchter - 08.07.2018Festival des Vieilles Charrues - 19.07.2018Rock Werchter - 07.07.2018Download Festival France - 15-17 juin 2018La Carene - 17.04.2018La Carne - 14.04.2018Le Rocher De Palmer - 29.03.2018The Bowery Ballroom

ALEATOIRES


Angel DustAmericanaChasing YesterdayTo Bring You My LoveAppetite for DestructionIn SpadesHollow MeadowsCabaret Vauban - 11.10.2007

SORTIES DU MOIS


ENCORE PLUS DE ROCK


Facebook

Facebook - Recherche - Liens - Contacts - Administration